3 min de lecture Société

"S'entrucher", "se détrisser" : les expressions régionales à l'honneur

"Libération" consacre deux pages de son édition du 12 mars aux expressions régionales recensées dans "l'Atlas français de nos régions".

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
"S'entrucher", "se détrisser" : les expressions régionales à l'honneur Crédit Image : Romain Vignes / Unsplash | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Begot

Voyager sans bouger. Un voyage au pays des mots, voilà ce que propose ce matin Libération. Si on vous dit : "on s'entruche",  "on détrisse", "on prend une gueille" ou "on ramasse une pive", vous allez vous demandez ce qu'est cette langue. Eh bien c'est du Français. "S'entrucher", "se détrisser", voici quelques-unes des expressions régionales qui font les délices de notre langue française. Expressions à découvrir dans l'Atlas français de nos régions auquel Libé consacre ce matin deux pages complètes. Deux pages de pur bonheur, où l'on apprend plein de choses.

"S'entrucher", signifie s'étrangler, avaler de travers, du champagne notamment, le verbe vient en effet de Champagne Ardennes. Un "miron" ? C'est un chat, expression employée dans le Centre-Est. "Péguer" ? On l'entend souvent dans le Sud. Ce verbe vient de l'occitan "pego" qui signifie colle. Je pègue : je colle, je suis un peu poisseux.

Autre verbe : "ticler". Ticler la porte, cela veut dire la fermer à clé. On dit ça dans l'Est de la France. Dans le Nord-Est, la porte on la "clenche", on la "barre" aussi, on peut aussi la "claver", dans le Sud-Est, ou encore la "crouiller" dans l'Ouest. Quelques exemples parmi tant d'autres à découvrir dans Libération.

À lire aussi
Les prix des différents carburants dans une station-service (illustration). manifestations
17 novembre : plusieurs organisateurs de manifestations jettent l'éponge

Changement de nom, mais pas de cap

Libé qui décidément joue avec les mots. Le Rassemblement national de Marine Le Pen, le nouveau nom du FN, devient "rEssemblement national" à la une du quotidien. "L'étiquette change mais le flacon reste le même, distillant les mêmes poisons", écrit Laurent Joffrin dans son édito. Idée similaire dans le Journal de la Haute-Marne. "Le navire a changé de nom, mais il garde le même cap", écrit Bruno Dive.

"Changer de nom, c'est la tentation facile de travailler uniquement la surface", assure de son côté Yann Marec du Midi libre. Pour Guillaume Tabard du Figaro, "le choix est habile. Il conjugue à la fois tradition et refondation. Rassemblement national c'est l'expression qu'avait utilisé Jean Marie Le Pen lors de sa campagne pour les législatives de 1986".

Hollande sort du silence pour la Syrie

Toujours au chapitre politique, un revenant : François Hollande. L'ancien chef de l'État accorde un grand entretien au journal Le Monde qui paraîtra cet après-midi. Il se dit inquiet de l'évolution de la situation en Syrie et appelle les puissances démocratiques à la responsabilité ; la France, l'Europe et l'Otan à agir face à la Turquie notamment. "Quel est cet allié turc qui frappe nos propres alliés avec le soutien au sol des groupes jihadistes", dit-il.

"Hollande au secours des Kurdes", titre Le Parisien/Aujourd'hui en France. "Pas question de déstabiliser ou de prendre en défaut son successeur", jure son entourage. L'ancien président veut juste l'aider à faire bouger les lignes.

Preuve que le courant est peut-être rétabli entre les deux hommes, l'Élysée serait prêt à appuyer, voire même à relayer l'appel de François Hollande, indique un bon connaisseur du dossier.

Narendra Modi : le Macron indien

Emmanuel Macron qui, pour l'heure, est toujours en Inde. Numéro spécial cette semaine du magazine Challenges. Portrait notamment du premier ministre indien : Narendra Modi. "Une sorte de Macron indien", écrit le journal.

"Les deux hommes ont en effet de très nombreux points communs. Une volonté réformatrice, une stratégie pro business, le sens du faire savoir". "Il est comme Macron, disait d'ailleurs de Narendra Modi Pierre Gattaz fin 2017, sérieux, vif concentré sur la promesse de développer l'économie."

Autre point commun, cette fâcheuse tendance à envoyer des SMS en pleine nuit. "Le lendemain de son entrée en fonction, un dimanche, arrivé à l'aube pour travailler, il n'y avait personne. Il appelle alors son bras droit : 'dites à tout le monde de revenir, l'Inde ne s’arrête pas le dimanche'" avait-il déclaré.

Pas de pharmacie le lundi à Castres

L'Inde ne s’arrête pas le dimanche, les pharmacies de Castres oui et le lundi aussi. Ainsi en a décidé le tribunal de grande instance. Quarante-cinq ans que cela dure et ce n'est pas prêt de changer, rappelle Le Figaro.

Un pharmacien récemment installé vient d’être débouté. La justice lui interdit d'ouvrir, en s’appuyant sur un arrêté préfectoral du 7 juillet 1973, selon lequel les préparateurs et les employés en pharmacie ont droit à deux jours de congés consécutifs, contre 1,5 jour ailleurs en France.

Un particularisme local qui fait toujours force de loi, au grand dam du plaignant qui dénonce "une vision passéiste qui donne une très mauvaise image de la région".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société langue française Région
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792583067
"S'entrucher", "se détrisser" : les expressions régionales à l'honneur
"S'entrucher", "se détrisser" : les expressions régionales à l'honneur
"Libération" consacre deux pages de son édition du 12 mars aux expressions régionales recensées dans "l'Atlas français de nos régions".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/s-entrucher-se-detrisser-les-expressions-regionales-a-l-honneur-7792583067
2018-03-12 10:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HyOaLCXqM9PEiMpP-MEriQ/330v220-2/online/image/2018/0303/7792486778_un-dictionnaire-photo-d-illustration.jpg