1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Rhône-Alpes : circulation des TER très perturbée ce dimanche
1 min de lecture

Rhône-Alpes : circulation des TER très perturbée ce dimanche

Dimanche matin, seul un TER sur deux circulait dans la région Rhône-Alpes après la violente agression de deux contrôleurs vendredi.

TER
TER
La rédaction numérique de RTL & AFP

En raison de la poursuite de l'arrêt de travail des contrôleurs après la violente agression de deux d'entre eux, vendredi soir, la circulation des TER restait très perturbée ce dimanche matin 8 février en Rhône-Alpes, selon la direction de la SNCF.

Dimanche matin, seul un TER sur dix circulait, voire moins sur la ligne Lyon-Saint-Etienne, a précisé un porte-parole de la SNCF. Les TGV ne sont toutefois pas affectés par ce mouvement.

Un maximum de retour des stations de ski assuré

Par ailleurs, les TGV Paris-Grenoble transitant habituellement par Lyon-Saint-Exupéry sont exceptionnellement détournés par la gare de Lyon-Part-Dieu pour assurer une liaison Lyon-Grenoble, selon la SNCF.

"Les ressources dont nous disposons, avec des personnels d'encadrement ou des contrôleurs non grévistes, ont été positionnées pour assurer au maximum les retours des stations de ski dans l'après-midi", a souligné le porte-parole.

Le manque de personnel pointé par les syndicats

À lire aussi

Samedi une "grande majorité" de contrôleurs de la région Rhône-Alpes a exercé son droit de retrait, après cette violente agression de deux contrôleurs dans un TER Lyon-Grenoble par trois hommes alcoolisés toujours en fuite.

L'un des contrôleurs, frappé au visage avec une bouteille, a eu le nez fracturé et des lésions faciales, et son collègue une côte cassée, entraînant respectivement 11 et 8 jours d'ITT.

La direction de la SNCF a reçu à deux reprises samedi les organisations syndicales CGT et Sud Rail. Elle les a informées "des mesures prises en lien avec les pouvoirs publics pour renforcer à la fois la sûreté des agents et celle des voyageurs". Elle leur a également fait des "propositions notamment sur les recrutements", qui n'ont pas été jugées satisfaisantes par les organisations syndicales.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/