2 min de lecture Manifestations

Retraites : plainte après un tir de lacrymogène sur la fenêtre d'un appartement à Lyon

Des étudiants qui filmaient la manifestation contre la réforme des retraites du quatrième étage d'un immeuble à Lyon ont été surpris par un projectile qui a explosé à la fenêtre de leur appartement. Une enquête a été ouverte.

Des policiers anti-émeutes intervenant sur une manifestation à Lyon.
Des policiers anti-émeutes intervenant sur une manifestation à Lyon. Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Charles Deluermoz et AFP

La vidéo de 5 secondes est très rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux. Alors qu'ils filmaient la manifestation contre la réforme des retraites depuis leur appartement situé au 4e étage, ce samedi 11 janvier à Lyon, des étudiants ont été surpris par un projectile qui a explosé à leur fenêtre.

Sur la séquence, filmée vers 15h30, on aperçoit des échauffourées entre manifestants et forces de l'ordre en contrebas avant que le projectile n'atteigne la fenêtre en projetant des étincelles sans faire de blessés.

Selon les jeunes occupants de cet appartement de l'hyper-centre lyonnais contactés par l'AFP, un palet de grenade lacrymogène a touché au bras une jeune fille qui observait le défilé depuis sa fenêtre avant de retomber dans l'appartement puis d'être immédiatement renvoyé à l'extérieur par un de ses amis. 

Enquête de police en cours

Selon la jeune fille, les 5 étudiants, qui n'avaient fait "aucun geste agressif", on dû quitter leur appartement alors "envahi" par la fumée. "On a paniqué, on est sorti dans le hall d'entrée car on avait les yeux qui brûlaient" témoigne la jeune femme dans Le Parisien.

À lire aussi
Le Conseil d'État (illustration) conseil d'État
Le Conseil d'État maintient l'interdiction des rassemblements de plus de 5.000 personnes

"On ne faisait rien, on était juste en train de filmer et on a reçu une grenade !" confie-t-elle Depuis, la jeune femme a déposé plainte "pour violences volontaires et dégradations volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique" et une enquête de police est en cours. Elle a été confiée au pôle de commandement discipline et déontologie de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP).

Toutefois, sur un zoom de la vidéo publié plus tard dans la journée par son auteur, on peut voir un membre des forces de l'ordre faire un tir de lacrymogène en cloche depuis l'arrière d'un camion de gendarmerie. Ce tir serait susceptible de correspondre à celui qui a atteint l'appartement.

Dimanche, la police du Rhône a déclaré dans un tweet que "si un tir a pu toucher accidentellement le balcon d'un immeuble, il n'y a eu aucune velléité de l'atteindre", insistant sur le fait qu'"aucun blessé n'est à déplorer." La vidéo, elle, a déjà été vue plus de 1,1 millions de fois depuis qu'elle a été publiée sur Twitter, samedi en milieu d'après-midi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Enquête Réforme des retraites
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants