2 min de lecture Obésité

Rester debout contribuerait à rester en bonne santé

La société européenne de cardiologie a révélé que rester plus souvent debout contribuerait à lutter contre l'obésité et les maladies cardiovasculaires.

L'obésité raccourcirait la vie de dix ans.
L'obésité raccourcirait la vie de dix ans. Crédit : AFP / JEAN-SEBASTIEN EVRARD
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Le simple fait de se tenir plus souvent debout au lieu de rester assis pourrait contribuer à nous maintenir en bonne santé, selon une étude publiée vendredi dans le journal de la Société européenne de cardiologie, le European Heart Journal. La station debout permettrait ainsi d'améliorer les niveaux sanguins de cholestérol, de graisses et de sucre, marqueurs biologiques de risques cardiovasculaires. 

Passer plus de temps debout et marcher pourraient en outre avoir un effet bénéfique supplémentaire sur le tour de taille et l'indice de masse corporelle (IMC : poids divisé par le carré de la taille Kg/m2), qui servent à apprécier la corpulence. "De nombreuses études ont montré que l'activité physique réduit la mortalité totale, les accidents et la mortalité cardiovasculaires, le diabète de type 2 (le plus courant), l'obésité et plusieurs cancers", rappelle le professeur Francisco Lopez-Jimenez de la Mayo Clinic (Minnesota, USA) dans un commentaire accompagnant l'article. 

Diminution du tour de taille, augmentation du "bon" cholestérol

Mais "la lutte contre la sédentarité ne peut se réduire à conseiller de faire régulièrement de l'exercice", écrit-il, ajoutant qu'il est également important de promouvoir des comportements non sédentaires dans la vie de tous les jours. "Une personne qui marche deux heures au travail, se trouve debout quatre autres heures et qui s'adonne une heure de plus à des tâches quotidiennes à la maison, brûle plus de calories qu'en courant pendant une heure", explique-t-il, évoquant notamment l'intérêt de mettre à disposition des employés des tapis roulants et des bureaux adaptables permettant de travailler debout ou assis. 

À lire aussi
Les étiquettes permettent de fournir au consommateur une information simple et rapide concernant les qualités nutritionnelles de l'aliment Nutrition
Alimentation : Matignon souhaite rendre l'étiquettage Nutriscore obligatoire

Des chercheurs australiens ont équipé d'enregistreurs d'activité 782 hommes et femmes, âgés de 36 à 80 ans, pour déterminer précisément combien de temps chacun passait à dormir, marcher ou courir et restait assis, couché ou debout. Une baisse des graisses sanguines (triglycérides) et une augmentation du "bon" cholestérol ont été observées avec une réduction du temps passé assis. La réduction du tour de taille et de l'IMC n'est, elle, significative qu'avec la marche ou la course, relèvent les auteurs, qui jugent nécessaires des recherches complémentaires sur le sujet. 

En remplaçant chaque jour deux heures assises par de la marche, le tour de taille diminue en moyenne d'environ 7,5 cm et l'IMC de 11%. Toutefois, rester assis n'est pas en soi mauvais dans la mesure où l'on ne reste pas trop longtemps dans cette position. "Notre message est 'levez-vous, restez moins assis et bougez plus'", souligne le Dr Genevieve Healy de l'université de Queensland (Australie), qui a  dirigé l'étude. En Europe, les adultes sont aujourd'hui très sédentaires et déclarent en moyenne rester assis entre 3,2 et 6,8 heures par jour, selon l'étude. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Obésité Santé Médecine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779270544
Rester debout contribuerait à rester en bonne santé
Rester debout contribuerait à rester en bonne santé
La société européenne de cardiologie a révélé que rester plus souvent debout contribuerait à lutter contre l'obésité et les maladies cardiovasculaires.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/rester-debout-contribuerait-a-rester-en-bonne-sante-7779270544
2015-07-31 02:56:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mucFXWV3Iy8pbh6Qzlbj5Q/330v220-2/online/image/2014/0527/7772296385_la-crise-economique-a-favorise-l-augmentation-de-l-obesite-archives.jpg