1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Rémunération des stages, augmentation des bourses... Ce qui change pour les étudiants à la rentrée
2 min de lecture

Rémunération des stages, augmentation des bourses... Ce qui change pour les étudiants à la rentrée

Le gouvernement a pris plusieurs mesures à destination des étudiants.

Des étudiants à l'université (illustration)
Des étudiants à l'université (illustration)
Crédit : AFP / Archives, Jacques Demarthon

Plus que quelques jours avant la rentrée universitaire. Selon une enquête réalisée par le syndicat Unef, le côut de la vie étudiante pour l'année 2015-2016 va augmenter de 1,1 %. "Un chiffre cinq fois supérieur à l'inflation", précise le syndicat étudiant, qui dénonce la "pire rentrée universitaire du quinquennat". Il faut dire que le budget étudiant est conséquent. Loyer, transports, sécurité sociale, alimentation, charges impact un budget très serré. Le gouvernement a mis en place plusieurs réformes pour aider les étudiants.

Les stages

On estime à plus d'un million le nombre de stagiaires en France. Le gouvernement a décidé de s'attaquer à cette question épineuse à travers une loi adoptée au Parlement le 26 juin 2015. Le montant de la gratification minimale des stagiaires, pour une durée supérieure à deux mois, est passée à 554 euros. Celle-ci qui était de 508 euros, a atteint son montant maximum au 1er septembre 2015, soit une augmentation de 46 euros.

Les bourses

Le montant des bourses versées sur critères sociaux va être "actualisé en fonction de l'inflation constatée" a indiqué le gouvernement. Un montant qui a été revu à la hausse le 15 juillet dernier. Une augmentation qui reste très faible pour le moment. En revanche, les plafonds de ressources qui entrent en compte dans l'attribution des bourses n'ont pas changé.

Barème des bourses étudiantes
Barème des bourses étudiantes
Crédit :

L'inscription dans le supérieur

Najat Vallaud-Belkacem a annoncé en juillet le gel des frais d’inscription dans l'enseignement supérieur. Le montant ne va donc pas augmenter pour la rentrée 2015. Il faudra donc toujours payer 184 euros pour s'inscrire en licence, 256 euros pour un master, 610 euros pour un diplôme d'ingénieur et 391 euros pour un doctorat.

Une année de césure

À écouter aussi

Jusqu'au 23 juillet dernier, l'année de césure était un choix de l'étudiant qui lui faisait perdre ses droits. Mais grâce à une circulaire ministérielle, l'année de césure devient un droit. Cette formule permet d'interrompre ses études pendant un an au maximum pour effectuer un stage, partir à l'étranger ou mener à bien un projet personnel. Elle est officiellement autorisée et reconnue comme faisant partie du cursus scolaire. Et bonne nouvelle,  les étudiants peuvent conserver leur statut et leurs droits.

Une prime pour les étudiants salariés

Un étudiant sur deux travaillerait en marge de ses études, surtout par nécessité financière. Les bourses et les aides ne sont pas toujours suffisantes pour boucler leur budget. Une situation qui impacte leurs résultats scolaires, comme le montre une étude publiée par l'Insee. Une nouvelle prime d'activité va être mise en place dès janvier 2016. Elle va compléter les revenus des travailleurs faiblement rémunérés. Ce n'est donc pas une mesure spécifique aux étudiants mais ils sont inclus dans la mesure. Seule condition pour l'obtenir : exercer une activité rémunérée et avoir gagner plus de 900 euros net par mois. Cette prime remplacera la Prime pour l'emploi (PPE) et le Revenu social d'activité (RSA).

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/