1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Reims : une maman lance un appel pour retrouver son téléphone volé contenant les photos de sa fille décédée
2 min de lecture

Reims : une maman lance un appel pour retrouver son téléphone volé contenant les photos de sa fille décédée

VU DANS LA PRESSE - Après le vol de son téléphone à l'hôpital, une maman lance un appel afin de le retrouver car l'appareil contenait les derniers instants de vie de sa fille, décédée trois jours plus tard.

Un homme sur son téléphone (illustration)
Un homme sur son téléphone (illustration)
Crédit : Photo de Adrianna Calvo provenant de Pexels
Charlène Slowik

Pour cette maman, lancer un appel à témoin est son dernier espoir de pouvoir retrouver les souvenirs de sa fille. En effet, le 7 août dernier, Stéphanie Ezziani se trouvait devant l’entrée des urgences pédiatriques de l’hôpital américain de Reims, dans la Marne, où elle s’est fait voler son téléphone, un Xiaomi Mi 10T gris.


La maman était au chevet de sa fille, Marwa, quatre ans, atteinte d’un neuroblastome, une forme de cancer pédiatrique. La fillette est décédée trois jours plus tard, le 10 août selon les informations du Parisien. Comme l'a expliqué sa mère, elle buvait un café devant l'entrée des urgences puis est retournée au chevet de sa fille qui avait subi des examens et s’apprêtait à recevoir une sonde. 

Mais vingt minutes après être remontée, celle-ci s'aperçoit avoir perdu son téléphone. Elle retourne alors sur les lieux mais personne n'a vu le téléphone, ni les visiteurs, ni le personnel. Après avoir tenté d'appeler son téléphone qui tombe directement sur le répondeur, et avoir constaté que la fonction de localisation n’était plus activée, la maman se rend à l'évidence : l'appareil a été volé. 

Rendre le téléphone de manière anonyme

Pour Stéphanie et son compagnon Mahmoud, la perte de ce téléphone est symbolique. Il constitue le dernier lien qu'ils avaient avec leur fille, décédée de sa maladie. "Dans ce téléphone se trouve la dernière année de vie de notre fille. C’est encore plus important pour nous depuis son départ. Je garde espoir que la personne ait un cœur et du remords, qu’elle me le rende", a confié Stéphanie Ezziani à France 3 Champagne-Ardenne.

À lire aussi

Les deux parents laissent ainsi la possibilité de le rendre de manière anonyme au comptoir de l'accueil de l'hôpital à travers une enveloppe intitulée du nom "Super Marwa HOP". Marwa a été diagnostiquée malade d’un neuroblastome dès l’âge de deux ans et s’est battue contre la maladie durant trois longues années.

Après une amélioration de son état de santé, la maladie s'est finalement propagée dans tout le corps de la fillette. Sachant que leur fille ne survivrait pas à la maladie, ses parents lui ont offert la meilleure vie possible durant cette dernière année de vie. "Nous avons voulu la faire rêver jusqu’à la fin", ont déclaré ses parents qui souhaitent désormais pouvoir retrouver ses derniers souvenirs.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/