1 min de lecture Éducation nationale

Réforme Blanquer : "On ne voit pas quelle serait la plus-value éducative" fustige un syndicat

INVITÉE RTL - Francette Popineau, la secrétaire générale du premier syndicat d'enseignants dans le primaire a également exprimé "une vraie inquiétude" concernant l'avenir du poste de directeur d'école.

RTL Midi -  Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Réforme Blanquer : "On ne voit pas quelle serait la plus-value éducative" dit Francette Popineau sur Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
édité par Quentin Marchal

Le projet de loi "sur l'école de la confiance" de Jean-Michel Blanquer ne cesse de faire débat parmi les enseignants avec une nouvelle journée de mobilisation ce jeudi 4 avril. 15% des professeurs des écoles sont en grève selon le ministère et ont répondu à l'appel des 5 principaux syndicats de l'Éducation nationale, parmi lesquels figure le SNUipp-FSU.

Sa secrétaire générale Francette Popineau est inquiète au sujet de ce projet de loi qui consiste à associer les classes d'un collège à une ou plusieurs écoles  : "C'est très difficile de comprendre de quoi cette réforme retourne. On a du mal à avoir une vision réelle de ce que peuvent être ces écoles rattachées aux collèges parce ce que ce qui paraît bien sur le papier, l'est beaucoup moins dans la réalité. On ne voit pas quelle serait la plus-value éducative". 

Francette Popineau exprime également son incertitude concernant l'avenir du poste de directeur d'école au sein de cette réforme: "On a également une vraie inquiétude envers les directeurs d'écoles puisque Cécile Rilhac, l'auteur de l'amendement, avait dit que si l'on avait 10 écoles reliées à un collège, on aurait plus que 4 directeurs. Il y a donc une perte de cette proximité qui est essentielle pour les familles".

Voté par l'Assemblée nationale, le projet de loi de Jean-Michel  Blanquer doit encore passer début mai devant le Sénat et les syndicats aimeraient que leur voix soit entendue jusqu'à la Chambre haute pour qu'il soit retoqué ou même abrogé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Professeurs Réformes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797362226
Réforme Blanquer : "On ne voit pas quelle serait la plus-value éducative" fustige un syndicat
Réforme Blanquer : "On ne voit pas quelle serait la plus-value éducative" fustige un syndicat
INVITÉE RTL - Francette Popineau, la secrétaire générale du premier syndicat d'enseignants dans le primaire a également exprimé "une vraie inquiétude" concernant l'avenir du poste de directeur d'école.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/reforme-blanquer-on-ne-voit-pas-quelle-serait-la-plus-value-educative-fustige-un-syndicat-7797362226
2019-04-04 15:46:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6a4RuhlzlMHTaSLwU9Bc_Q/330v220-2/online/image/2019/0103/7796117292_jean-michel-blanquer-le-19-decembre-2018.jpg