1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Réchauffement climatique : "La famille humaine au pied du mur", dit Nicolas Hulot
2 min de lecture

Réchauffement climatique : "La famille humaine au pied du mur", dit Nicolas Hulot

Nicolas Hulot a incité les auditeurs de "RTL" à participer à la Marche pour le climat, à deux jours du sommet à l'ONU.

Nicolas Hulot avait été nommé Envoyé spécial pour la planète du président Hollande en décembre 2013 (archive).
Nicolas Hulot avait été nommé Envoyé spécial pour la planète du président Hollande en décembre 2013 (archive).
Crédit : FAROUK BATICHE / AFP
Mondial 2014 de Volley-ball : la France éliminée en demi-finale par le Brésil
02:48:01
Marion Dubreuil
Marion Dubreuil

Le message de Nicolas Hulot ne varie pas d'un iota. L'écologie : "C'est l'enjeu majeur du 21e siècle", rappelle-t-il ce dimanche 21 septembre, sur l'antenne de RTL. "Pour le meilleur et pour le pire le futur de nos enfants est en train de se conditionner."

Le reporter engagé veut dépasser l'image d'une écologie punitive : "Moi j'exhorte dans une esprit positif à utiliser toutes les occasions pour défendre l'environnement". L'écologiste valorise l'engagement citoyen. 

Nicolas Hulot lance un appel à la mobilisation populaire

"Manifestez-vous sur les réseaux sociaux, exhorte-t-il, pour envoyer un message à nos responsables politiques qui hésitent encore à oser le changement." Pour Nicolas Hulot, l'humanité n'a plus d'excuses : "Il fut un temps où on ne savait pas comment faire. Aujourd'hui, les technologies sont là."

Interrogé sur l'annonce récente de la réduction à venir du trou de la couche d'ozone, Nicolas Hulot a reconnu qu'il s'agissait de "l'un des rares exemples encourageants", tout en regrettant qu'il s'agisse d'une nouvelle qui "ne met pas en cause un modèle politique dominant qui a prospéré grâce aux énergies fossiles." 

Il fut un temps où on ne savait pas comment faire. Aujourd'hui, les technologies sont là.

Nicolas Hulot
À lire aussi

"Il fut un temps où on se demandait comment se passer des énergie fossiles, concède-t-il, maintenant faut y aller à fond !" Nicolas Hulot a brandi le coût annuel des catastrophes environnementales dans le monde : 500 milliards de dollars /an. Un chiffre qu'il oppose à l'investissement annuel dans les énergies fossiles : 650 milliards de dollars. "une schizophrénie" qui n'a plus lieu d'être selon l'écologiste. 

Une réalité qui nous renvoie, selon lui, l'image d'"hommes très puissants mais excessivement vulnérables." Quant à savoir si le retour de Nicolas Sarkozy change quelque chose, "honnêtement pas grand chose à ce stade là, avance Nicolas Hulot. Que ce soit lui ou un autre, j'aimerais que dans leur vocabulaire au minimum et surtout dans leur boite à outil ces sujets de transition énergétique, d'érosion de la biodiversité, de raréfaction des ressources et de changement climatique ne soient pas optionnels mais conditionnels."

J'aimerais que les sujets de transition énergétique, d'érosion de la biodiversité (...) ne soient pas optionnels mais conditionnels.

Nicolas Hulot
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/