1 min de lecture Sécurité routière

Radars : "Ce n'est pas un impôt, c'est une amende", rappelle un responsable de la sécurité routière

Comme chaque année, un dispositif spécifique est prévu sur les routes, confirme Jean-Robert Lopez, délégué interministériel à la sécurité routière.

>
Jean-Robert Lopez : "Les radars ne sont pas là pour remplir les caisses de l'État" Crédit Image : Damien Rigondeaud / RTL.fr | Crédit Média : Laurent Bazin | Date :
Laurent Bazin
Laurent Bazin Journaliste RTL

La période des vacances estivales donne chaque année lieu à la mise en place d'un dispositif spécifique sur les routes de France. Plusieurs dizaines de milliers de membres des forces de l'ordre seront mobilisés, confirme Jean-Robert Lopez, délégué interministériel à la sécurité routière.

"La sécurité routière est là pour protéger des vies, rappelle-t-il. Il y aura "au moins un 'mobile-mobile' par département cet été. Un pourcent d'augmentation de la vitesse c'est 4% de tués supplémentaires. Il faut bien intégrer que la vitesse est un facteur de danger sur la route".

Accidents de la route : 2 milliards d'euros de coût pour la société

Les radars ne sont pas là pour "remplir les caisses de l'État", défend Jean-Robert Lopez. "Ce n'est pas un impôt, c'est une amende. Quand vous payez une amende, c'est que vous avez contrevenu à une règle", précise-t-il.

Il tient à mettre en balance le coût pour les contrevenants et celui des accidents pour la société. "Les radars, c'est 700 millions de recettes. Le coût de l'accidentalité c'est deux milliards, en comptant le nombre de tués et les effets induits par les accidents", détaille-t-il.

À lire aussi
Les nombreux contrôles routiers du week-end de la Toussaint vont permettre d'intercepter des conducteurs en excès de vitesse sécurité routière
Confinement : les gendarmes signalent des excès de vitesse sur les routes désertées

"Il y a des règles à respecter. Quand on rentre sur un terrain de football on respecte les règles, on ne discute pas. Sur la route c'est pareil", conclut-il.

>
Jean-Robert Lopez : "1% d'augmentation de la vitesse, c'est 2% de morts en plus sur la route" Crédit Média : Laurent Bazin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité routière Société Radars
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants