1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. PSA Peugeot-Citroën pourra-t-il rester éternellement célibataire ?
1 min de lecture

PSA Peugeot-Citroën pourra-t-il rester éternellement célibataire ?

REPLAY - Le patron de PSA Peugeot-Citroën dévoile ce mardi 5 avril le nouveau plan stratégique de la marque automobile. Même si le constructeur s'est redressé, il reste un point faible par rapport aux concurrents : sa taille.

L'usine de PSA Peugeot-Citroën de Poissy, dans les Yvelines
L'usine de PSA Peugeot-Citroën de Poissy, dans les Yvelines
Crédit : SIPA
PSA pourra-t-il rester éternellement célibataire ?
00:02:14
Christophe Bourroux & Loïc Farge

PSA Peugeot-Citroën le seul grand constructeur automobile à ne pas s'être encore marié. La tentation est grande, car il est difficile de rester seul pour faire face à la concurrence. PSA produit 3 millions de voitures par an. Certes c'est un mastodonte dans l'industrie, mais par rapport aux autres il est presque en deuxième division. À titre de comparaison, le numéro 1 Toyota et ses suivants, Volkswagen et General Motors, fabriquent trois fois plus de voitures. Surtout PSA Peugeot-Citroën est loin derrière son principal concurrent, Renault et son allié Nissan qui assemblent pas moins de 8,5 millions de modèles dans le monde en divisant le coût de production par deux. Cela leur a permis d'économiser pas moins de 4 milliards d'euros l'an dernier.

Enfin, dernier point faible : PSA vend plus de six voitures sur dix en Europe. Bien sûr les résultats y sont bons, mais ça ne suffit pas. Car c'est sur le Vieux continent que la concurrence est la plus féroce et les marges les plus faibles.

Opération "Push to pass"

La famille Peugeot doit désormais le pouvoir avec l'État français et le Chinois Dongfeng. PSA s'est donc pacsé, mais ce n'est pas encore le grand mariage attendu. Il faut dire que quelque divorces sont passés par là, avec le Japonais Mitsubishi ou encore l'Américian General Motors.

Le plan présenté ce mardi 5 avril devrait permettre de recoller le peloton. Pour cela un nom a été choisi : "Push to pass". L'expression est empruntée au monde du sport automobile : il s'agit d'un dispositif qui permet aux voitures de course d'accélérer brièvement pour dépasser. Le message est clair.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire