1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Procès du Carlton : les prostituées "pouvaient faire femmes de ménage", dit Dodo La Saumure
1 min de lecture

Procès du Carlton : les prostituées "pouvaient faire femmes de ménage", dit Dodo La Saumure

REPORTAGE / REPLAY - Le "souteneur" ne se considère pas comme un proxénète et conteste les faits qui lui sont reprochés.

Le souteneur Dominique Alderweireld, alias Dodo la Saumure, le 2 février 2015 à l'ouverture du procès du Carlton. (archives)
Le souteneur Dominique Alderweireld, alias Dodo la Saumure, le 2 février 2015 à l'ouverture du procès du Carlton. (archives)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Procès du Carlton : les prostituées "pouvaient faire femmes de ménage", dit Dodo La Saumure
00:01:43
Jean-Alphonse Richard & Franck Antson & La rédaction numérique de RTL

C'est l'heure des premières réquisitions au tribunal correctionnel de Lille. "Nous ne sommes pas en face d'un réseau mafieux mais d'un groupe d'amis en quête de satisfaire des ego, des ambitions ou des désirs physiques", assure le procureur.

Et c'est un portrait sombre de la bande du Carlton que dresse le procureur, qui évoque "des hommes qui n'ont eu aucune considération pour les femmes, rabaissées en simples objets sexuels". À propos de René Kofjer, il déclare : "Il a un portefeuille à la place du cœur" et demande quinze mois de prison avec sursis.

Dodo le cynique

Dodo La Saumure est, lui, qualifié de "malin au cynisme effrayant". Selon le procureur, "avec lui, on passe vite du Déjeuner sur l'herbe à Guernica". Deux ans, dont un ferme, sont requis contre celui qui ne semble pas troublé par toute cette affaire.

"Si les faits qui me sont reprochés sont avérés, je trouve ça même très indulgent, commente-t-il C'est logique. Mais moi, je conteste ces faits. Un proxénète prend de l'argent aux filles sous la contrainte. Il n'y a pas de contrainte. Elles pouvaient très bien faire femmes de ménage. Moi, je suis un souteneur, c'est différent."

À lire aussi

Reste à examiner les cas de Fabrice Paszkowski, David Roquet et leur invité d'honneur, Dominique Strauss-Kahn. Ce dernier pourrait bénéficier d'une demande de relaxe.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.