1 min de lecture Fusillade à Montrouge

Prise d'otages porte de Vincennes : Coulibaly pourrait avoir rencontré Sarkozy en 2009

Amedy Coulibaly, responsable de la prise d'otages sanglante de la porte de Vincennes ce vendredi 9 janvier, a effectué une visite à l'Élysée en 2009 dans le cadre d'une rencontre sur l'emploi des jeunes.

Nicolas Sarkozy le 13 décembre 2014 (archives).
Nicolas Sarkozy le 13 décembre 2014 (archives). Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
James Abbott
James Abbott

Amedy Coulibaly, responsable de la sanglante prise d'otages porte de Vincennes dans laquelle il a trouvé la mortce vendredi 9 janvier, pourrait avoir croisé Nicolas Sarkozy en 2009. C'est la surprenante coïncidence qui a été révélée aujourd'hui par le journal Le Parisien

Un de leurs journalistes avait rencontré le jeune homme originaire de Grigny (Essonne), qui était âgé de 27 ans à l'époque. Il en avait dressé un bref portrait la veille d'une rencontre officielle avec l'ancien président de la République.

Près de 500 jeunes avaient été conviés à l'Élysée dans le cadre d'une rencontre sur le thème de l'emploi des jeunes, le 15 juillet 2009. Dans le court portrait qu'avait dressé le journaliste, impossible de déceler la moindre trace d'un discours radical ou d'une quelconque haine envers les institutions étatiques. Il expliquait même être chargé de ramener des autographes pour sa famille.

"Un malheureux concours de circonstances" explique l'entourage de Sarkozy

"À la limite, si le président pouvait m'aider à me faire embaucher, ironisait Coulibaly. Qu'on ne l'aime ou pas, c'est quand même le président." Un discours qui contraste radicalement avec les images que l'on a de lui aujourd'hui.

À lire aussi
François Hollande lors d'une cérémonie devant l'hyper cacher de la porte de Vincennes le 5 janvier 2016. le journal
Le journal de 11h du 9 janvier : hommage aux victimes d'Amédy Coulibaly

Le Parisien a contacté l'entourage du Président qui n'avait plus de renseignements sur cette journée, mais a concédé qu'il s'agissait d'un "malheureux concours de circonstances".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fusillade à Montrouge Attentat Prise d'otages
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants