1 min de lecture Argent

Prime de 1.000 euros : Macron a-t-il été entendu par les entreprises ?

Au plus fort de la crise des "gilets jaunes", Emmanuel Macron avait demandé aux entreprises d'attribuer à leurs employés une prime défiscalisée pouvant aller jusqu'à 1.000 euros. Sa demande a-t-elle été entendue ?

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Prime de 1.000 euros : Macron a-t-il été entendu par les entreprises ? Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Cassandre Jeannin

"J'ai besoin de vous", avait lancé le président aux grands patrons qu'il recevait à l'Elysée en décembre dernier afin de répondre aux revendications des "gilets jaunes". Il leur avait alors demandé d'accorder à leurs employés une prime défiscalisée pouvant atteindre 1.000 euros. Mais ont-ils joué le jeu ? 

Une enquête de l'Association Nationale des DRH, publiée dans les Echos, semble montrer que les patrons ont bel et bien répondu présents. 75% des PDG interrogés ont versé une prime à leurs salariés de 532 euros en moyenne

Ce sont les petites structures, de moins de 50 salariés, qui ont été les plus généreuses. Deux raisons expliquent ce constat. La prime est défiscalisée pour l'employeur jusqu'à trois SMIC et les PME ont plus de profils de ce type dans leurs rangs. Aussi, les grandes compagnies ont souvent des primes d'intéressement et des participations supplémentaires, à la différence des petites et moyennes entreprises. 

Qu'en est-il des géants du CAC 40 ?

Nombreux à annoncer qu'ils allaient faire preuve de générosité, les géants du CAC 40 ont en effet répondu à l'appel du président. Dans le détail, sur les 115 plus grandes entreprises françaises, 74 ont attribué à leurs employés une prime de 630 euros en moyenne

À lire aussi
Un policier (illustration) coronavirus
Haute-Garonne : déguisé en faux policier, il vole une octogénaire

Parmi les secteurs d'activité les plus généreux on retrouve ceux qui manquent de main d'oeuvre et ont besoin d'avoir des interlocuteurs stables : les transports, la santé, les banques et les assurances. En revanche, moins de la moitié des salariés des fonctions supports, notamment les services administratifs, ont bénéficié d'un coup de pouce. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Argent RTL Matin 7h-9h30 Gilets jaunes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants