1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Primaire de la gauche : "On a l’obligation de réussir" concède Christophe Borgel
1 min de lecture

Primaire de la gauche : "On a l’obligation de réussir" concède Christophe Borgel

INVITÉ RTL - Le président du Comité national d’organisation de la primaire socialiste était l’invité du Grand soir de RTL.

Le député Christophe Borgel (PS) à Paris le 14 juin 2014.
Le député Christophe Borgel (PS) à Paris le 14 juin 2014.
Crédit : LCHAM/SIPA
Primaire de la gauche : "On a l'obligation de réussir" concède Christophe Borgel
07:29
Christophe Pacaud & Agnès Bonfillon & La rédaction numérique de RTL

"La primaire est close" a assené François Fillon après avoir été plébiscité par les électeurs de droite dimanche 27 novembre. Mais à gauche, la primaire ne fait que commencer. Alors que le scrutin se tiendra en janvier 2016, le dépôt des candidatures sera clos à partir du 15 décembre prochain. "On a l’obligation de réussir", reconnaît Christophe Borgel, le président du Comité national d’organisation de la primaire socialiste, après le franc succès qu’a rencontré la primaire de la droite.

"Les Français sont venus nombreux la première fois qu’on a organisé une primaire en 2011, ils sont venus plus nombreux pour la primaire de la droite", essaie de nuancer le député de Haute-Garonne, face aux 4.272.880 votants qui se sont déplacés le 27 novembre. "La droite a choisi le programme le plus brutale", attaque au passage Christophe Borgel, "un programme qui propose ni plus ni moins que la privatisation de notre système de sécurité sociale".

Pour le responsable de la primaire socialiste, l’heure est désormais au rassemblement pour la gauche : "si la gauche est divisée, elle est éliminée, si la gauche est rassemblée, elle a une chance". Selon lui, il ne peut pas y avoir de candidat socialiste en dehors de la primaire de la gauche. Christophe Borgel ne voit pas d’incohérence dans la participation éventuelle de François Hollande : "on a innové en 2011 avec une primaire dans l’opposition, on innove en 2016 avec une primaire où le président peut participer".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/