1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Primaire de la droite : "Alain Juppé n'a pas changé de discours", dit un de ses soutiens
1 min de lecture

Primaire de la droite : "Alain Juppé n'a pas changé de discours", dit un de ses soutiens

INVITÉ RTL - Édouard Philippe, maire LR du Havre, estime que le maire de Bordeaux "a plus pensé que François Fillon au fait de faire".

Édouard Philippe, maire LR du Havre et soutien d'Alain Juppé
Édouard Philippe, maire LR du Havre et soutien d'Alain Juppé
Crédit : AFP / Miguel Medina
Primaire de la droite : "Alain Juppé n'a pas changé de discours", dit un de ses soutiens
05:47
Primaire de la droite : "Alain Juppé n'a pas changé de discours", dit un de ses soutiens
05:52
Yves Calvi & Loïc Farge

Le favori François Fillon et son challenger Alain Juppé ont ferraillé sans grand éclat jeudi 24 novembre au soir lors de l'ultime débat télévisé de la primaire de la droite. "On a vu deux candidats solides, sérieux (...), qui étaient là pour s'interroger et pour pointer leurs différences", explique Édouard Philippe, soutien du maire de Bordeaux. Pour le maire Les Républicains du Havre, "il y a eu des moments dans ce débat", reconnaissant que François Fillon " a été très bon, et même meilleur qu'Alain Juppé par moment". Il a trouvé ce dernier "plus clair et plus incisif notamment sur les questions de la santé et des fonctionnaires".

Ce qui frappe Édouard Philippe, c'est qu'il y a "deux projets vraiment ambitieux". Selon lui, François Fillon affiche une ambition "encore plus grande", tandis qu'Alain Juppé "insiste sur les capacités de mise en oeuvre des transformations (...) avec un souci de mise en oeuvre beaucoup plus grand que François Fillon".

"On peut se faire plaisir dans une campagne en choisissant des personnalités, on peut même choisir le plus beau programme. Mais ça ne reste qu'un programme si on n'est pas capable de le mettre en oeuvre", lance le maire du Havre.

La rédaction vous recommande

Selon lui, "Alain Juppé a plus pensé à la façon dont on pouvait faire cela pour que ça tienne (...), au fait de délivrer, au fait de faire", ajoute Édouard Philippe, s'amusant que Faire était justement le titre du livre du rival de son poulain. Il se félicite que le maire de Bordeaux n'ait "pas changé de discours" durant sa campagne.

À lire aussi

"Il a essayé de parler à tout le monde et a dit ce qu'il pensait sur le fond, tout en disant ce qu'il savait pouvoir faire". Ce qui, selon Édouard Philippe, "permet de se regarder droit dans les yeux et dans la glace de façon très décontractée".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/