1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Prières de rue comparées à l'Occupation : Marine Le Pen fixée ce mardi
1 min de lecture

Prières de rue comparées à l'Occupation : Marine Le Pen fixée ce mardi

Marine Le Pen connaîtra mardi 15 décembre la décision du tribunal correctionnel de Lyon, qui rend son jugement concernant ses propos comparant les prières de rue à l'Occupation sous l'Allemagne nazie.

Marine Le Pen, la présidente du Front national
Marine Le Pen, la présidente du Front national
Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Julien Quelen & AFP

Elle avait assisté à l'audience, au mois d'octobre dernier, mais ne sera cette fois-ci pas présente pour entendre le jugement. Mardi, le tribunal correctionnel de Lyon prononcera sa sanction à l'encontre de Marine Le Pen, pour qui la relaxe est requise. En 2010, la présidente du Front national avait comparé les prières de rues de musulmans à l'Occupation nazie alors qu'elle faisait campagne pour la présidence de son parti. 

"Elle ne fait pas le déplacement, je serai présent et on attend la décision très sereinement", a ainsi déclaré son avocat. Battue dimanche par Xavier Bertrand aux élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Marine Le Pen a comparu pour "provocation à la discrimination, à la violence ou à la haine envers un groupe de personnes à raison de leur appartenance à une religion". 

Si elle encourt une peine d'un an de prison assorti de 45.000 euros d'amende, la présidente du parti d'extrême droite n'a pour le procureur Bernard Reynaud usé que de son droit à la liberté d'expression.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/