3 min de lecture Présidentielle américaine 2016

Présidentielle américaine 2016 : Régine Mahaux, la photographe belge qui veut rentrer à la Maison Blanche avec Donald Trump

Vivre dans les pas de Donald Trump, jusqu'à le suivre au sommet du pouvoir ? C'est le rêve d'une photographe qui tire le portrait du candidat du parti républicain depuis de nombreuses années déjà.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
Présidentielle américaine 2016 : Régine Mahaux, la photographe belge qui veut rentrer à la Maison Blanche avec Donald Trump Crédit Image : Régine Mahaux | Crédit Média : Rémi Sulmont | Durée : | Date : La page de l'émission
Rémi Sulmont
Rémi Sulmont et Loïc Farge

Régine Mahaux l’appelle par son prénom. "Je vois Donald comme une personne qui entreprend. Donc je le regarde avec une vision d'amour et d'optimisme. Je suis une fille très optimiste", explique-t-elle. En empathie donc avec son sujet. La photographe de mode et de pub, 50 ans, a donc rencontré "Donald" pour la première fois en 2009. C'était à New York, dans le décor gold de sa tour Trump. L’agence Getty avait négocié pour elle une séance photo avec la famille : sa femme Mélania et le petit Barron, 9 ans.

Ce devait être un "shooting" de plus de "beautiful people". Et puis "Donald" est passé. "Ce mec a quelque chose, je l'ai senti la première fois. Je pense qu'il était 6h30 du matin quand il est descendu. J'ai senti qu'il n'allait jamais rater une opportunité", raconte la photographe. "Après je me suis rendue compte que dans toute la relation, tout est dans la spontanéité, le moment", poursuit-elle. "Tout est dans le plaisir. Quand on le voit, quand on est en contact avec lui, il est charismatique. Donc je comprends l'emballement et l'engouement. Il y a une aura autour de lui qui vous touche", insiste-t-elle.

Régine Mahaux toujours optimiste

Régine Mahaux a été touchée, elle aussi. Vous l’avez compris : la photographe a bien du mal à trouver des défauts au candidat à la présidence des États-Unis, qui sidère la moitié de l'Amérique et le monde. Le populisme, la misogynie et la xénophobie dont Donald Trump est accusé, elle ne voit rien de tout cela. Elle éprouve surtout un "bonheur photographique" à lui tirer le portrait. Elle se félicite d’être parvenue à lui faire retirer sa cravate et son blazer chic.

À lire aussi
Donald Trump le 6 janvier 2018 Présidentielle américaine 2016
Donald Trump exige une enquête sur l'"infiltration" de sa campagne par le FBI

Pour les cheveux, l’inimitable banane couleur carotte, elle y travaille. Elle a envoyé à Trump des photos d’acteurs hollywoodien à la chevelure ébouriffée pour qu’il se laisse tenter. Elle est optimiste, elle ne désespère jamais.

Donald Trump un personnage entier qui est dans sa vérité

Régine Mahaux, photographe
Partager la citation

"Si je fais le portrait d'une personnalité française - un grand acteur, un homme politique -, elle va tout de suite se dire : 'Est-ce que je n'ai pas l'air d'un clown ? Est-c que ça me va bien ?' Il y a beaucoup de questions par rapport à l'image. On reste, en Europe, avec des personnages peu hauts en couleur", fait remarquer Régine Mahaux.

"À aucun instant Donald ne s'inquiète de cela. Ce qui l'intéresse c'est de faire. C'est un personnage entier qui est dans sa vérité. Je pense aujourd'hui que la jeunesse américaine et même une partie du peuple américain s'est enthousiasmé de cela", assure-t-elle.

"Vous êtes dans l'aventure Trump"

Donald Trump a donc zéro défaut. À moins que dévoiler une imperfection barrerait le chemin de la Maison Blanche… à Régine Mahaux. Il faut quand même reconnaître une chose à la photographe : elle a cru en Donald Trump dès qu’il a déclaré sa candidature en juin 2015, alors que tout le monde se moquait, méprisait "The Donald". Désormais, puisque le bureau ovale n'est plus exclu pour lui, elle ose rêver de le suivre à la Maison Blanche.

"C'est comme cela avec Donald, vous faites partie d'une aventure et vous êtes dans l'aventure. Il y a des moments où on voudrait que ça n'arrête jamais", lance-t-elle. Régine Mahaux fait déjà défiler les photos de la présidence Trump. "Ça fera des images absolument formidables", dit-elle en oubliant le conditionnel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine 2016 Donald Trump États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783444850
Présidentielle américaine 2016 : Régine Mahaux, la photographe belge qui veut rentrer à la Maison Blanche avec Donald Trump
Présidentielle américaine 2016 : Régine Mahaux, la photographe belge qui veut rentrer à la Maison Blanche avec Donald Trump
Vivre dans les pas de Donald Trump, jusqu'à le suivre au sommet du pouvoir ? C'est le rêve d'une photographe qui tire le portrait du candidat du parti républicain depuis de nombreuses années déjà.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/presidentielle-americaine-2016-regine-mahaux-la-photographe-belge-qui-veut-rentrer-a-la-maison-blanche-avec-donald-trump-7783444850
2016-05-31 15:24:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0N64miYM-mPHg3Y4D6SFRA/330v220-2/online/image/2016/0531/7783447052_regine-mahaux-entre-donald-trump-et-son-epouse-melania.jpg