1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pourquoi les producteurs de légumes sont au bord de la crise de nerfs
1 min de lecture

Pourquoi les producteurs de légumes sont au bord de la crise de nerfs

REPLAY / INVITÉ RTL - Jacques Rouchaussé, président des producteurs de légumes de France, se montre alarmiste concernant les récoltes altérées par les températures douces de décembre.

Des fruits et légumes destinés aux Restos du Coeur chargés dans un camion à Rungis (illustration)
Des fruits et légumes destinés aux Restos du Coeur chargés dans un camion à Rungis (illustration)
Crédit : AFP / Archives, Lionel Bonaventure
Pourquoi les producteurs de légumes sont au bord de la crise de nerfs
04:15
Jérôme Florin

Les températures extrêmement douces pour un mois de décembre font que de nombreuses récoltes partent directement à la poubelle. Jacques Rouchaussé, président des producteurs de légumes de France, s'inquiète des conséquences de ce phénomène météorologique exceptionnel.

"Il y a énormément de pertes, regrette-t-il. C'est très simple, le produit a un cycle de vie, il y a des moments où le produit pousse en fonction de la température et en fonction du jour et de la nuit. Vous avez donc des productions qui arrivent de plus en plus vite, cet afflux de production dans le meilleurs des cas nous le vendons, mais comme il y en a beaucoup plus, on ne peut pas tout vendre."

Il y aura des manques en janvier et février

Jacques Rouchaussé, président des producteurs de légumes de France

Jacques Rouchaussé explique que cela cause des destructions directement dans les champs. "On pourrait avoir en janvier ou février des manques de productions, juge-t-il. On ne peut pas replanter pour dans un mois, il y aura des manques."

La solution selon lui : la recherche. "Nous avons déjà fait beaucoup d'efforts sur la recherche des variétés, mais elle doit aller beaucoup plus loin, ambitionne-t-il. Nous avons rendez-vous avec le ministre de l'Agriculture le 19 janvier, il va falloir imaginer quelque chose pour sécuriser le revenu des maraîchers."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/