1 min de lecture Nucléaire

Pourquoi les Britanniques nous envoient-ils du plutonium ?

Un bateau transportant de l'oxyde de plutonium britannique est arrivé à Cherbourg, ce mardi 26 novembre. Ce composé chimique est destiné à l'entreprise Orano (ex-Areva), qui fabrique des combustibles nucléaires.

Lentreprise Orano, anciennement Areva
Lentreprise Orano, anciennement Areva Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia et AFP

Ce mardi 26 novembre au matin, un bateau transportant de l'oxyde de plutonium britannique est arrivé à Cherbourg, a annoncé le groupe Orano (ex-Areva), chargé du transport. Ce dioxyde est un composant utilisé par certains réacteurs nucléaires

Il s'agit "d'échantillons de quelques centaines de grammes d'oxyde de plutonium" destinés à l'usine Orano Melox de Marcoule, dans le Gard, qui fabrique des combustibles nucléaires, a précisé le groupe français dans un communiqué.

Pourquoi les Britanniques envoient-ils ce composé chimique ? Parce ce que ces derniers "seront utilisés dans la chaîne du test du laboratoire du site de Melox, en vue d'y être analysés et de vérifier la faisabilité de la conversion de l'oxyde de plutonium britannique sous forme de pastilles de Mox", selon le communiqué. Le Mox est un combustible nucléaire fabriqué justement à partir d'oxyde de plutonium, qui est entreposé sur le site de Sellafield en Angleterre. 

Un voyage sous haute-surveillance

Le combustible a été "conditionné dans un emballage spécifiquement conçu pour garantir le confinement de la matière et la sûreté du transport", les échantillons ont été ensuite "acheminés par convoi routier jusqu'à leur destination", selon Orano. 

À lire aussi
Vue globale de la centrale nucléaire de Tchernobyl. nucléaire
Ukraine : un incendie près de Tchernobyl provoque une hausse de la radioactivité

Ce transport "s'inscrit dans le cadre de l'accord passé entre NDA (Nuclear Decommissioning Authority britannique, ndlr) et Orano qui vise à fournir à notre partenaire britannique une expertise technique sur l'option de recyclage de son stock d'oxyde de plutonium.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nucléaire Bateau Manche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants