1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Port du voile à l'université : des étudiants de Sciences Po organisent un "Hijab Day"
2 min de lecture

Port du voile à l'université : des étudiants de Sciences Po organisent un "Hijab Day"

À la suite du débat sur le sujet, des étudiants musulmans de la prestigieuse école parisienne organisent ce mercredi 20 avril "une journée de sensibilisation sur la question du port du foulard".

Le port du voile à l'université (illustration)
Le port du voile à l'université (illustration)
Crédit : PATRICE MAGNIEN/20 MINUTES/SIPA
Ana Boyrie

Le débat sur le port du voile fait rage depuis maintenant quelques semaines et persiste en France. Une organisation étudiante de Sciences Po à Paris, a décidé d'agir, en organisant ce mercredi 20 avril un "Hijab Day", autrement dit "une journée de sensibilisation sur la question du foulard en France". Les organisateurs invitent à "se couvrir les cheveux d'un voile le temps d'une journée", lancée à tous les étudiant(e)s de la grande école parisienne, musulmans ou non. Une manifestation qui s'est inspirée d'une initiative mondiale, le "World Hijab Day", dont la première édition avait eu lieu le 1er février 2013

Sur la page Facebook de l'événement, diffusé par l'association étudiante de réflexion sur l'islam Salaam Sciences Po, les organisateurs expliquent que "se couvrir les cheveux d'un foulard, même une petite journée, en cours, dans la rue, permet de prendre conscience du regard de l'autre, de ses proches appréhensions, et mieux comprendre l'expérience de la stigmatisation vécue par de nombreuses femmes voilées en France". 

L'objectif étant de "démystifier le tissu", expliquent-ils. "C'est la personne qui le porte qui donne une signification à son vêtement, et elle est la seule légitime à le faire", peut-on lire sur la page de l'événement. Cette journée a reçu le soutien de l'association féministe de Sciences Po "Politiqu'elles". L'association explique que "le Hijab Day" souhaite donner la parole à ces femmes dont on parle constamment, sans prendre le temps de les écouter. Elle appelle donc à un "débat serein".  

Une journée au cœur d'une polémique sur la mode islamique

Un timing peu hasardeux puisque le débat a été relancé par Manuel Valls, proposant l'interdiction du port du voile dans les universités. Une suggestion directement écartée par le chef de l'État. Cette polémique autour de la mode islamique ne cesse de s'intensifier. Le mouvement Front national de Sciences Po a estimé dans un communiqué que cette journée relève d'une "provocation politique (...) particulièrement écœurante", considérant que "voilées, les femmes ne sont plus des citoyennes, mais les membres d'un groupe religieux revendicatif", après avoir rappelé que "le voile est tout ce qu'il y a de plus contraire aux principes de la laïcité telle que pensée en 1905". 

À écouter aussi

Rappelons que cette initiative survient peu de temps après la polémique provoquée par la ministre du Droit des femmes, Laurence Rossignol. Cette dernière avait assassiné les marques, qui consacraient une collection de vêtements à la mode islamique. La ministre estimait qu'elles étaient "irresponsables", faisant la promotion de "l'enfermement du corps des femmes"

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/