1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pompiers de Paris : 100.000 interventions injustifiées par an, déplore leur commandant
1 min de lecture

Pompiers de Paris : 100.000 interventions injustifiées par an, déplore leur commandant

INVITÉ RTL - Jean-Claude Gallet, commandant de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, rend hommage à tous les intervenants rue de Trévise, samedi 12 janvier.

6 minutes pour trancher du 15 janvier 2019
6 minutes pour trancher du 15 janvier 2019
Crédit : RTL
Pompiers : "100.000 interventions non-motivées" par an à Paris, dit leur commandant
12:34
Pompiers : "100.000 interventions non-motivées" par an à Paris, dit leur commandant
12:35
Yves Calvi & Marie Sasin

Après l'explosion à Paris samedi 12 janvier, rue de Trévise, le général Jean-Claude Gallet, commandant de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, a souhaité rendre hommage aux deux hommes morts lors de l’intervention, le caporal-chef Simon Cartannaz et le sapeur première classe Nathanaël Josselin.

Il a également précisé que les jours du pompier blessé pendant l'intervention ne sont plus en danger. "Maxime Acard est toujours hospitalisé à l'hôpital des armées de Percy (92). Il est maintenant tiré d'affaires. Tout le monde peut comprendre qu'après le traumatisme qu’il a subi, il a besoin de repos". 

La cagnotte lancée par les Œuvres sociales des Sapeurs-Pompiers de Paris atteint ce mardi 15 janvier plus de 270.000 euros. Cette dernière représente une "marque d’empathie", rappelle le général Jean-Claude Gallet, qui se dit très touché.

100.000 interventions non motivées par an

"Quelque chose de très positif s’est révélé dans ce drame", souligne-t-il. "Vous avez pu voir que ces jeunes hommes, ces jeunes femmes mettent leur peau en jeu pour l’accomplissement de leur mission".

À lire aussi

"La brigade des Sapeurs-pompiers de Paris réalise tous les ans environ 520.000 interventions, dont 14.000 incendies. Sur les 520.000 interventions 100.000 ne relèvent pas d'un geste de secourisme, c'est-à-dire 100.000 ne sont pas motivées". 

Je souhaiterais que chacun soit acteur de sa propre sécurité.

Général Jean-Claude Gallet

"Je souhaiterais que chacun soit acteur de sa propre sécurité" a rappelé le général, qui a aussi souligné l'augmentation de 60% des agressions des pompiers de Paris. "Un sapeur-pompier de Paris est agressé tous les jours".

"D’un côté on encense les anges gardiens de la capitale qui risquent leur vie et vous avez un sapeur-pompier agressé tous les jours à Paris", a déploré Jean-Claude Gallet.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/