1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pollution : Paris au-dessus du seuil d'alerte en 2014
1 min de lecture

Pollution : Paris au-dessus du seuil d'alerte en 2014

REPLAY - Bien qu'en progrès par rapport à l'année dernière, les pics de pollution dénombrés en Île-de-France en 2014 sont alarmants, bien au-dessus des seuils fixés par l'Europe.

Assaut à Saint-Denis : de nombreuses perturbations en région parisienne
Assaut à Saint-Denis : de nombreuses perturbations en région parisienne
Crédit : AFP
Paris est une capitale anormalement polluée
01:34
Sophie Joussellin & La rédaction numérique de RTL

En 2014, la capitale française a été irrespirable durant 16 jours, soit 20 jours de mieux qu'en 2013 où 36 pics de pollution avaient été recensés, selon le bilan publié par Airparif. Si la météo joue un rôle prépondérant dans la qualité de l'airParis reste bien au-dessus des seuils d'alerte établis par l'Europe et souffre d'une pollution chronique dont les niveaux sont, hors pics, évalués jusqu'à deux fois supérieurs aux valeurs limites. 

Au total, ce sont près de 2,3 millions de Franciliens qui respirent un air de mauvaise qualité, surtout lorsqu'ils fréquentent ou résident près des grands axes routiers, comme le révèle Frédéric Bouvier, le président de l'association de surveillance de la qualité de l'air dans la région. 

On a donc systématiquement des niveaux qui sont 20 à 30% plus importants en bordure de voirie

Frédéric Bouvier, le président de Airparif

"Une des sources principales de pollution va être le trafic routier, les véhicules légers, les utilitaires, les poids lourds qui vont émettre des niveaux de polluants importants, indique l'homme à RTL. Ils vont aussi avoir un deuxième rôle, en roulant sur la chaussée, ils remettent en suspension les particules qui se sont posées au sol. On a donc systématiquement des niveaux qui sont 20 à 30% plus importants en bordure de voirie que lorsqu'on est dans une impasse à Paris".

La mairie de Paris tente de réduire le trafic routier

Pour réduire cette pollution chronique, la mairie de Paris propose de réduire le trafic routier. "On n'a pas encore évalué l'impact précis de ce plan, mais à partir du moment où vous cherchez à réduire la place des véhicules en ville et notamment des véhicules anciens qui sont les plus émetteurs, vous allez avoir des gains en terme de qualité de l'air qui ne peuvent être que positifs", déclare ainsi un élu au micro de RTL. Selon une étude, le coup de l'impact sanitaire de la pollution de l'air s'élève en France à 48 milliards d'euros par an. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi


 

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/