1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pollution : Anne Hidalgo veut accélérer sa chasse à la voiture à Paris
1 min de lecture

Pollution : Anne Hidalgo veut accélérer sa chasse à la voiture à Paris

Peu importe l'opposition des élus de droite ou des communes qui entourent la capitale : la maire ne reviendra pas en arrière sur la fermeture des voies sur berges.

Des voitures sur les voies sur berge à Paris
Des voitures sur les voies sur berge à Paris
Crédit : SIPA
Pollution : Anne Hidalgo veut accélérer sa chasse à la voiture à Paris
01:34
Pollution : Anne Hidalgo veut accélérer sa chasse à la voiture à Paris
01:56
Virginie Garin & Loïc Farge

Il y a chaque année plus de 6.000 personnes qui meurent prématurément à cause de la pollution dans la capitale. Selon Anne Hidalgo, la santé ne se négocie pas. Elle a déjà décidé d'interdire progressivement les vieilles voitures. Depuis juillet, les véhicules d'avant 1997 ne peuvent plus entrer dans Paris la journée. Cette interdiction va s'échelonner jusqu'en en 2020 ; il ne restera plus que les voitures de moins de neuf ans, fonctionnant à l'essence. Au début, le plan autorisait les diesels. Mais Anne Hidalgo a décidé de toutes les interdire, même les modèles récents.

La maire veut aussi fermer des routes, et notamment les voies sur berges. C'est fait, malgré un avis défavorable d'une commission qu'elle a demandé elle-même, et malgré la prudence du préfet de Paris, qui fera un bilan dans six mois. Elle maintient qu'elle ne les rouvrira jamais et que le trafic va naturellement se réguler.

Le périphérique deviendrait un simple boulevard

Quant on chasse les voitures, il faut développer les transports en commun. Anne Hidalgo veut une ligne de tramway qui traversera Paris d'Est en Ouest, et que le métro reste ouvert 24 heures sur 24. Elle souhaite qu'on commence par les lignes sans conducteurs et qu'on ouvre la nuit progressivement toutes les lignes d'ici à 2024, années des Jeux olympiques, si Paris est choisi.

Des aides vont inciter les Parisiens à acheter de vélos, des voitures électriques. Le périphérique pourrait devenir, dans quinze ans, un simple boulevard avec des arbres ouvert aux piétons et au vélo. C'est une proposition des élus écologistes. Anne Hidalgo a dit qu'elle allait l'étudier. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/