2 min de lecture Espace

Une sonde de la NASA va approcher Pluton comme jamais

La sonde New Horizons est en route vers Pluton. Elle sera au plus près de la planète naine le 14 juillet. Une première, à plus de 5,7 milliards de kilomètres de la Terre.

Une représentation artistique de New Horizons devant Pluton
Une représentation artistique de New Horizons devant Pluton Crédit : Handout / NASA/JOHN HOPKINS UNIVERSITY / AFP
Fanny Bonjean
Fanny Bonjean
Journaliste RTL

Petite frayeur à la NASA le 4 juillet dernier. La communication avec la sonde New Horizons a été coupée de manière imprévue. Le soulagement n'est arrivé qu'une heure et demie plus tard quand la connexion a été rétablie.  

Il faut dire que le projet d'envoi de New Horizons à l'extrémité de notre système solaire est un travail de longue haleine. Cela fait plus de neuf ans - depuis le 19 janvier 2006 - que la sonde a été envoyée dans l'espace et elle arrive bientôt à proximité de Pluton. Elle s'en approchera au maximum (environ 11.000 km) le 14 juillet prochain. 

La trajectoire de New Horizons
La trajectoire de New Horizons Crédit : NASA/JOHN HOPKINS UNIVERSITY

Pluton, astre méconnu

C'est la première fois qu'il sera possible à l'homme d'obtenir des images d'aussi près de cette planète naine et d'en récolter des données scientifiques.

Car Pluton est un astre assez méconnu. Découvert en 1930, ce corps céleste est d'abord considéré comme la neuvième planète de notre système solaire. Mais à la fin du XXe siècle, les chercheurs découvrent d'autres astres similaires à Pluton dans le système solaire externe. Cela amène l'Union astronomique internationale à la reclasser parmi les planètes naines (sa taille est plus petite que celle de notre Lune).

À lire aussi
La mission Insight doit analyser la structure interne de Mars pour mieux comprendre la formation des planètes rocheuses Fil Futur
Mars : la Nasa dévoile une photo exclusive de la sonde InSight

Pluton est située à plus de 5,7 milliards de kilomètres de la Terre. Alors que les planètes sont faites de roche ou de gaz, Pluton a bien une surface solide mais sa masse est surtout composée de glace. Elle appartient à la ceinture de Kuiper, une zone au-delà de Neptune où gisent des petits corps, restes de la formation du système solaire. Elle met 247,7 ans pour accomplir une rotation autour du Soleil.

Des renseignements sur l'origine du système solaire

Aussi les données récoltées par New Horizons devraient non seulement renseigner sur l'état de la surface de Pluton, sur sa géologie et la composition de son atmosphère, mais aussi faire avancer la recherche sur l'origine et la périphérie de notre système solaire. 

Et cela a de quoi exciter les amoureux de l'espace. Des premiers clichés d'assez bonne qualité réalisés par la sonde ont déjà attisé la curiosité de certains. On y voit au niveau de l'équateur une série de taches sombres de 480 km de diamètre chacune et régulièrement espacées. Les chercheurs espèrent trouver dans les données récoltées par New Horizons des explications sur la présence de ces taches.

Cette image prise par New Horizons le 7 juillet 2015 montre en couleur les deux faces de Pluton
Cette image prise par New Horizons le 7 juillet 2015 montre en couleur les deux faces de Pluton Crédit : Handout / NASA / AFP

New Horizons ne pourra pas rester longtemps à proximité de Pluton. La vitesse nécessaire pour que la sonde puisse s'approcher de la planète naine est trop importante pour envisager un freinage. Elle survolera donc Pluton et sa lune Charon à une allure entre 40.000 et 50.000 km/h. Après quoi elle s'enfoncera dans la ceinture de Kuiper pour étudier d'autres corps célestes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace NASA Astronomie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants