1 min de lecture Goodyear

Plus de 800 ex-salariés Goodyear aux prud'hommes pour un procès hors norme

847 ex-salariés de l'usine d'Amiens réclament réparation après leur licenciement. Pour eux, la cause économique invoquée par la direction ne tient pas.

Le procès aux prud'hommes opposant plus de 800 ex-salariés de Goodyear à la direction de l'usine se tient au Zénith d'Amiens.
Le procès aux prud'hommes opposant plus de 800 ex-salariés de Goodyear à la direction de l'usine se tient au Zénith d'Amiens. Crédit : FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou et Camille Kaelblen

La justice rendue dans une salle de spectacle. Ce jeudi 4 octobre, 847 ex-salariés de l'usine Goodyear d'Amiens réclament une indemnisation, estimant que leur licenciement était dépourvu de causes économiques sérieuses. Le procès se tient au Zénith de la ville, car le tribunal n'était pas assez grand pour accueillir tous les plaignants.

L'usine Goodyear d'Amiens avait fermé en 2014. À l'époque, le DRH et le directeur de production du site avaient été séquestrés en guise de protestation. Au total, ce sont 1.143 salariés qui avaient été licenciés.

Sous le faux ciel étoilé du Zénith, l'avocat des ex-Goodyear, implacable, égrène ses arguments. Chiffre d'affaire, vente de pneus... En 2014, l'année des licenciements, le groupe n'avait jamais fait autant de bénéfices - 2,5 milliards de dollars selon l'avocat. Et pourtant, la fermeture de l'usine française est décidée.

À lire aussi
Un salarié de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord à Amiens en novembre 2013 (photo d'illustration). justice
Goodyear : peines allégées en appel pour huit salariés

Les plaignants espèrent 4 ans de salaire par employé licencié

Sur scène depuis plus de trois heures, le décor est planté. Rideaux ouverts, lumières du plafond braquées sur des piles de dossiers, juges attablés face aux avocats en blouse noire... Dans la salle, semi-pénombre et fauteuils en velours, les spectateurs sont les anciens salariés de Goodyear. Totalement silencieux, certains sont venus en famille. Ce tribunal délocalisé doit se tenir jusqu'à ce soir.


En coulisses, hors de la salle, certains ancien salariés témoignent. Certains sont toujours au chômage, d'autres évoquent leurs camarades en dépression, des cas de suicides et de divorces, des tragédies humaines. Ils espèrent obtenir 4 ans de salaire en moyenne par salarié licencié.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Goodyear Procès Licenciement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795054522
Plus de 800 ex-salariés Goodyear aux prud'hommes pour un procès hors norme
Plus de 800 ex-salariés Goodyear aux prud'hommes pour un procès hors norme
847 ex-salariés de l'usine d'Amiens réclament réparation après leur licenciement. Pour eux, la cause économique invoquée par la direction ne tient pas.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/plus-de-800-ex-salaries-goodyear-aux-prud-hommes-pour-un-proces-hors-norme-7795054522
2018-10-04 15:18:11
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wszEYXxxDqZw4OdT03S6MA/330v220-2/online/image/2018/1004/7795054927_le-proces-aux-prud-hommes-opposant-plus-de-800-ex-salaries-de-goodyear-a-la-direction-de-l-usine-se-tient-au-zenith-d-amiens.jpg