1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pierre Hermé évoque le "bonheur" d'être élu meilleur pâtissier du monde
2 min de lecture

Pierre Hermé évoque le "bonheur" d'être élu meilleur pâtissier du monde

INVITÉ RTL - Bien connu pour ses macarons, Pierre Hermé a été désigné meilleur pâtissier du monde par le "World's 50 best Retaurants"

Pierre Hermé, "le meilleur pâtissier du monde"
Pierre Hermé, "le meilleur pâtissier du monde"
Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Pierre Hermé, "le meilleur pâtissier du monde"
00:08:13
Paul Véronique

Après avoir eu son nom dans le Larousse et une statue au musée grévin, Pierre Hermé a été classé meilleur pâtissier du monde par le "World's 50 best Retaurants". "Un bonheur" confie le pâtissier, connu et reconnu pour ses fameux macarons. Il est surtout heureux de pouvoir partager ce prix avec tous ses salariés. Ils sont aujourd'hui près de 600 à travailler pour sa maison, dans 12 pays et 48 points de vente. 

En 1997, il crée son entreprise avec Charles Znaty. "Moi, je m'occupais essentiellement de tout ce qui est produit. Charles Znaty, lui, s'occupait plus de la manière dont on vend ces produits", retrace le pâtissier. Aujourd'hui, leur chiffre d'affaires atteint environ 50 millions d'euros. À l'origine, son épopée commence à Colmar, où il est né. "On est boulanger pâtissier de père en fils depuis trois générations et c'est surement mon père qui m'a donné envie de faire ce métier", raconte Pierre Hermé. Dès ses 9 ans, il a su qu'il voulait être pâtissier. C'est donc naturellement qu'il s'est dirigé vers cette voie. "J'ai eu la chance de venir à Paris et de faire mon apprentissage avec Gaston Lenôtre qui a posé les bases de mes connaissances techniques, et de mon souci du détail", relate-t-il. Un enseignement auprès d'une référence de la pâtisserie qui le marquera "pour la vie", selon ses mots. Sa détermination et son talent feront le reste. Même lors des "passages difficiles".

On est boulanger pâtissiers de père en fils depuis trois générations

Pierre Hermé

Du reste, peu de place au hasard. "J'ai toujours été attaché au goût et au travail sur le goût" explique le pâtissier. Pour créer une nouvelle recette, il a mis au point tout un processus créatif : "J'y pense dans ma tête, ensuite, j'essaye d'écrire les recettes, de les dessiner, c'est ce que j'appelle l'architecture du goût." Après quoi, il en discute avec ses pâtissiers, rappelant, "qu'ils ont toujours des idées novatrices". Plus qu'un métier la pâtisserie est une passion qu'il tente de transmettre à tous ses salariés, même ceux qui ne travaillent pas dans l'atelier. "Ils goûtent les gâteaux, il faut qu'ils sachent ce que l'on vend", termine-t-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/