2 min de lecture Agriculture

Peste porcine africaine : la France appelle à la mobilisation contre le virus

Deux cas de peste porcine sur des sangliers ont été détectés en Belgique, à quelques dizaines de kilomètres de la frontière française. Le gouvernement se mobilise pour protéger les élevages.

Un panneau interdisant la circulation de porcs après la découverte d'un cas de peste porcine en 2002
Un panneau interdisant la circulation de porcs après la découverte d'un cas de peste porcine en 2002 Crédit : PIERRE ANDRIEU / AFP
103787476925100813301
Félix Roudaut
et AFP

La situation est inquiétante. Deux cas de peste porcine africaine sur des sangliers en Belgique ont été récemment confirmés, ce qui a conduit le ministère de l'Agriculture français à demander, jeudi 13 septembre, "une mobilisation immédiate pour protéger [les] élevages" porcins, menacés par un virus sans vaccin, ni traitement.

La confirmation de la présence de ce virus, qui ne touche que les porcs et les sangliers, sur la commune wallonne d'Étalle, à une dizaine de kilomètres de la frontière française, "constitue une progression inédite de la maladie qui exige une réponse à la hauteur des enjeux économiques considérables pour les filières agroalimentaires françaises", a affirmé le ministère dans un communiqué.

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, a demandé la mise en place d'un plan d'action renforcé contre la peste porcine africaine (PPA) auprès des préfets des Ardennes, de la Meuse, de la Moselle et de la Meurthe-et-Moselle. Ce plan prévoit "des mesures de zonage, de restrictions de certaines activités comme la chasse et de surveillance renforcée des élevages et de la faune sauvage" ainsi que "le renforcement des mesures de biosécurité pour éviter l'introduction du virus dans les élevages porcins et des mesures de surveillance en abattoir".

À lire aussi
Agriculteurs dans un champ (illustration) société
296 paysans se donnent la mort chaque année en France

Un virus non contagieux pour l'homme

Le ministère a rappelé que "l'entrée de toute personne dans une exploitation agricole ne doit s'effectuer qu'après autorisation préalable des éleveurs et dans le respect de toutes les mesures d'hygiène et de biosécurité requises".

La peste porcine africaine, non contagieuse pour l'homme, "se transmet d'un animal à un autre, mais peut également se disséminer par des mouvements de véhicules, de personnes en provenance de zones infectées ou par l'intermédiaire de denrées alimentaires", a précisé le ministère. 

Côté belge, des mesures ont également été prises afin d'empêcher la dispersion des sangliers à partir de la zone infectée associées à des dispositions liées à l'exercice de la chasse, a indiqué l'agence de presse Belga.

"La situation est préoccupante"

Les dernières contaminations en Europe pourraient d'ailleurs "être la conséquence d'introduction de restes de denrées alimentaires abandonnés par des voyageurs en provenance de zones infectées" plus à l'est, ont expliqué les autorités compétentes à l'agence de presse belge. L'annonce de la propagation de ce virus aux portes de l'Hexagone survient peu après plusieurs alertes lancées par le milieu agricole.

À la fin du mois d'août, la présidente du principal syndicat agricole français FNSEA, Christiane Lambert, s'était inquiétée des risques de transmission dans les fermes de la peste porcine africaine, déjà présente en Europe de l'est, d'où certaines sociétés de chasse importent des sangliers pour leurs élevages de gibier. Dans la foulée, les éleveurs porcins avaient également tiré la sonnette d'alarme jeudi 6 septembre sur les risques de propagation en France et en Europe de l'ouest du virus.

"La situation est préoccupante, nous sommes en France dans une zone de risque majeur", avait estimé le président de la Fédération nationale porcine (FNP), Paul Auffray, lors d'une conférence de presse à Paris. "Nous regrettons l'inertie de prise de décision des pouvoirs publics français et européens sur ce sujet et le manque de stratégie européenne pour tenter de repousser le front de la maladie, alors que nous alertons sur le risque depuis plusieurs années", avait également dénoncé la FNP dans un document interne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agriculture Épidémie Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794778137
Peste porcine africaine : la France appelle à la mobilisation contre le virus
Peste porcine africaine : la France appelle à la mobilisation contre le virus
Deux cas de peste porcine sur des sangliers ont été détectés en Belgique, à quelques dizaines de kilomètres de la frontière française. Le gouvernement se mobilise pour protéger les élevages.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/peste-porcine-africaine-la-france-appelle-a-la-mobilisation-contre-le-virus-7794778137
2018-09-14 01:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5XXgPUYoHELuo2Fz0NbYUg/330v220-2/online/image/2018/0914/7794778140_un-panneau-interdisant-la-circulation-de-porcs-apres-la-decouverte-d-un-cas-de-peste-porcine-en-2002.jpg