2 min de lecture Loi Travail

Pénurie de carburant : les Français veulent savoir comment "siphonner un réservoir"

Alors que les Français peinent à trouver une station-essence susceptible de leur délivrer du carburant, le terme "siphonner" connaît un pic de recherches sur Google depuis quelques jours.

Une pompe à essence (image d'illustration)
Une pompe à essence (image d'illustration)
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

C'est l'un des nombreux effets collatéraux de la mobilisation contre la loi Travail. Une semaine après les premiers blocages des dépôts pétroliers, plus de 5.000 stations-essence sur les 12.000 éparpillées sur le territoire sont à sec, dans l'impossibilité de délivrer du carburant aux automobilistes. En proie à un véritable parcours du combattant pour faire le plein de leur réservoir, ces derniers semblent opter pour le système D. Si certains adaptent leur comportement sur les routes pour réduire leur consommation, d'autres se tournent carrément pour des méthodes moins recommandables. 

>> CARTE INTERACTIVE - Où trouver de l'essence près de chez vous ?

Comme l'a remarqué Rue89, le terme "siphonner" connaît un pic d'intérêt des internautes français depuis quelques jours. L'étude des tendances des requêtes tapées dans Google, fournie par l'outil d'analyse Google Trends, fait ressortir que jamais les Français n'ont eu autant envie d'apprendre à vider un réservoir. L'expression "siphonner un réservoir" est de loin la plus populaire, devant "comment siphonner" ou "pompe à siphonner". Le terme est également associé à des recherches bien précises comme des modèles spécifiques de véhicules ("Peugeot 206" et "Scenic 2") ou un certain type de carburant ("diesel").

À lire aussi
Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, à Montreuil le 25 mai 2018. Chômage
Pourquoi les permittents sont menacés par la loi "Avenir professionnel" ?

Un vol passible d'une amende et d'une peine de prison

La gendarmerie appelle les habitants à redoubler de vigilance. La presse régionale bruisse de plusieurs faits divers relatant les mésaventures vécues par des riverains victimes du siphonnage de leur véhicule. Selon Le Figaro, certaines personnes en profitent pour revendre l'essence ou le gazole à des prix exorbitants sur Facebook ou Le Bon Coin.

Il faut remonter à octobre 2010 pour trouver la trace d'un phénomène comparable. À l'époque, la France connaissait un autre épisode de contestation contre le projet de réforme des retraites porté par Éric Woerth, alors ministre du Travail du président Nicolas Sarkozy. Douze raffineries étaient bloquées et plus de 2.500 stations-service étaient en rupture totale ou partielle de carburant. 

Siphonner un réservoir est bien évidemment interdit par la loi. Il s'agit d'un vol qui peut être passible d'une peine de prison ferme et d'une amende. La sanction peut être assortie d'un travail d'intérêt général et alourdie si le vol est commis en réunion, avec effraction ou s'il a entraîné des blessures.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loi Travail Carburant Carburants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783397594
Pénurie de carburant : les Français veulent savoir comment "siphonner un réservoir"
Pénurie de carburant : les Français veulent savoir comment "siphonner un réservoir"
Alors que les Français peinent à trouver une station-essence susceptible de leur délivrer du carburant, le terme "siphonner" connaît un pic de recherches sur Google depuis quelques jours.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/penurie-de-carburant-les-francais-veulent-savoir-comment-siphonner-un-reservoir-7783397594
2016-05-27 07:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wzlAFlNNY_-KTaQxoDQpZA/330v220-2/online/image/2015/1229/7781064146_les-prix-des-carburants-evoluent-dans-le-sillage-des-cours-du-petrole-brut-qui-se-sont-effondres-depuis-un-an-et-demi.jpg