1 min de lecture Pédophilie

Pédophilie : le cardinal Barbarin admet avoir réagi tardivement

L'archevêque de Lyon a regretté son "réveil tardif" face aux scandales sexuels et notamment de pédophilie qui ont secoué son diocèse.

Le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, est soupçonné de ne pas avoir dénoncé des faits d'agressions sexuelles commis par deux prêtres
Le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, est soupçonné de ne pas avoir dénoncé des faits d'agressions sexuelles commis par deux prêtres Crédit : SIPA
Anne-Laure Poisson
Anne-Laure Poisson

Après le classement sans suite le 1er août de l'enquête pour "non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs" et "non-assistance" à personne en danger le concernant, le cardinal Barbarin cherche toujours à faire son mea culpa auprès des victimes. Notamment celles d'actes pédophiles qui lui reprochent de ne pas avoir relevé immédiatement le père Bernard Preynat de son ministère auprès d'enfants lorsqu'il a appris les faits d’agressions sexuelles. 

Dans une interview au Parisien/Aujourd'hui en France, l'archevêque de Lyon reconnaît ses torts : "C'est vrai que mon réveil a été tardif. Si j'avais été en relation directe avec les victimes et que j'avais vu la gravité des dégâts, je me serais dit : 'Il faut agir immédiatement'. Pour que ces personnes détruites intérieurement, c'est une révolte monstre que cet homme qui leur a fait tant de mal ait pu continuer à être prêtre".

Jugement canonique

Le père Bernard Preynat est soupçonné d'avoir agressé sexuellement des jeunes scouts dont il s'occupait entre 1986 et 1991. Mis en examen après les plaintes, et leur médiatisation de plusieurs victimes, le père Preynat a expliqué que les autorités ecclésiastiques étaient au courant des faits qui lui sont reprochés depuis 1991 mais il explique ne plus avoir recommencé depuis 1990. Averti en 2007, le cardinal Barbarin choisit pourtant de le laisser exercer, y compris au contact d'enfants. 

À lire aussi
CARTE VALLOIRE justice
Savoie : un moniteur de camp de vacances mis en examen pour agression sexuelle

Le père Preynat sera jugé par un tribunal mais Philippe Barbarin a ouvert la porte à un jugement de la part de l'Église : "Dans le droit canonique, la levée de la prescription est possible. J’ai donc demandé au pape François s’il pouvait pour ce cas gravissime lever la prescription. Il a accepté il y a quelques semaines donc on va pouvoir enfin rendre un jugement canonique". Il pourrait donc être renvoyé à l'état clérical.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pédophilie Lyon Philippe Barbarin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786440747
Pédophilie : le cardinal Barbarin admet avoir réagi tardivement
Pédophilie : le cardinal Barbarin admet avoir réagi tardivement
L'archevêque de Lyon a regretté son "réveil tardif" face aux scandales sexuels et notamment de pédophilie qui ont secoué son diocèse.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/pedophilie-le-cardinal-barbarin-admet-avoir-reagi-tardivement-7786440747
2016-12-25 12:49:36
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kE6qANvBuU5renJwLApifA/330v220-2/online/image/2016/0324/7782523979_le-cardinal-barbarin-archeveque-de-lyon-est-soupconne-de-ne-pas-avoir-denonce-des-faits-d-agressions-sexuelles-commis-par-deux-pretres.jpg