1 min de lecture Autoroute

Péages : 60 millions de consommateurs dénonce la nouvelle hausse des prix

INVITÉ RTL - La ministre des Transports va annoncer une nouvelle hausse des tarifs autoroutiers. Une décision qui agace Pierre Chasseray, délégué général de l’association 60 millions de consommateurs.

Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Péages : 60 millions de consommateurs dénonce la nouvelle hausse des prix Crédit Image : THOMAS SAMSON / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Julien Sellier
Julien Sellier Journaliste RTL

Élisabeth Borne, ministre des Transports devrait annoncer jeudi 23 novembre une hausse des tarifs autoroutiers. Hausse voulue par les sociétés autoroutières, qui pourrait atteindre 2 % par endroit. "Elle n’est toujours pas dans l’état d’esprit qu’on attend d’elle", tonne Pierre Chasseray, délégué général de l’association 60 millions de consommateurs. "Elle ne veut toujours pas de bras de fer avec les sociétés d’autoroute qui peuvent toujours augmenter les tarifs et remplir le coffre de l’Oncle Picsou chaque année."

Pour lui, le problème prend sa source des années auparavant, lors de la négociation des contrats entre les sociétés d’autoroute et l’État. "Ce n’est pas parce qu’on s’est trompé il y a quelques années, qu’il va falloir continuer systématiquement sur le même modèle. Il faut entamer un bras de fer, dénoncer les contrats, forcer à renégocier."

Un réseau routier à deux vitesses ?

Le problème de ces augmentations provient du fait qu’elles dépassent l’inflation et sont donc pleinement subie par les usagers. La justification pose également problème, comme dans l’exemple d’AREA, autoroute de la région Rhône-Alpes, qui va connaître plus de 2 % d'augmentation pour la rénovation. "À partir du moment où vous investissez, c’est normal de vouloir un retour sur investissement. Le problème avec les sociétés d’autoroutes, c’est qu’elles rebasculent tous les frais sur le tarif : l’inflation, l’augmentation du trafic… On ne peut pas avoir un scenario économique qui ne prévoit que des hausses de tarif."

À lire aussi
Un péage sur l'A43 entre Lyon et Grenoble péages
Autoroutes : la réduction de 30%, "une façon de faire passer la pilule", dit Lenglet

L’argument de la sécurité ne convainc pas non plus Pierre Chasseray, même si le réseau autoroutier français est, statistiquement, le plus sûr d’Europe. "On a une jeunesse qui ne peut pas payer l’autoroute et qui s’embarque sur le réseau secondaire. On envoie les plus démunis sur un réseau dangereux", déplore-t-il. Le réseau routier français tendrait donc à devenir à deux vitesses.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Autoroute Société Péages
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791036000
Péages : 60 millions de consommateurs dénonce la nouvelle hausse des prix
Péages : 60 millions de consommateurs dénonce la nouvelle hausse des prix
INVITÉ RTL - La ministre des Transports va annoncer une nouvelle hausse des tarifs autoroutiers. Une décision qui agace Pierre Chasseray, délégué général de l’association 60 millions de consommateurs.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/peages-60-millions-de-consommateurs-denonce-la-nouvelle-hausse-des-prix-7791036000
2017-11-20 08:39:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/sTjMRhZ3VWUXaeiUdxiYvg/330v220-2/online/image/2017/0330/7787878008_l-autoroute-a6-au-sud-de-paris-le-3-juillet-2015-illustration.jpg