2 min de lecture Pollution

Paris : une trentaine de crèches construites sur des sols pollués

De nombreuses crèches et établissements scolaires d’Île-de-France sont installées sur des sols pollués. L'ONG Robin des bois réclame une meilleure information du public.

Martin Planques
Martin Planques et AFP

Hydrocarbures, solvants chlorés, plomb... Certaines crèches et établissements scolaires de Paris et d'Île-de-France sont installés sur des sols pollués, assure l'ONG Robin des bois, réclamant une meilleure information du public.

"La diffusion de ces diagnostics a été beaucoup trop confidentielle, ils auraient dû être partagés avec les parents d'élèves, les enseignants et les enfants" en âge de les comprendre, a dénoncé vendredi 17 novembre Jacky Bonnemains, porte-parole de l'association.

Selon l'ONG, en Île-de-France (hors Paris), 4% des 123 établissements accueillant des enfants et adolescents doivent "faire l'objet d'aménagements et de précautions d'usage" (classés C), comme la fermeture de jardins pédagogiques ou l'amélioration de la ventilation, et 58% "doivent faire l'objet d'une vigilance renforcée sur le long terme" (classés B)

À lire aussi
Circulation un jour de pic de pollution (illustration) pollution
Pollution : "Des docteurs Aubier, il y en a un bon paquet" dit Isabelle Saporta

Des teneurs en plomb parfois 4 fois supérieures aux recommandations

Sur les 40 crèches parisiennes diagnostiquées, 52% sont classées B et 23% sont classées C. Parmi ces dernières, certaines ont déjà fait l'objet de mesures comme celle des Petites écuries dans le Xe arrondissement qui a été fermée. Des teneurs en plomb de 1.400 mg/kg avaient été mesurées dans les sols du jardin pédagogique, alors que le Haut Conseil de la Santé publique recommande un dépistage du saturnisme infantile à partir de 300 mg/kg.

Ces diagnostics ont mis en évidence "un parc scolaire et de crèches ancien, qui date en moyenne des années 1920 et 1930 et autour de ces écoles sont venus s'agglomérer stations-service, teintureries, blanchisseries, garages, petites industries qui ont fermé mais ont laissé sur place perchloroéthylène et hydrocarbures", a de son côté expliqué Jacky Bonnemains. 

Aucun danger pour la santé des enfants, rassure la mairie de Paris

Certains établissements plus récents construits sur des friches "pas dépolluées" sont également concernés, comme une crèche du XXe arrondissement qui devrait être fermée "dans les meilleurs délais", a plaidé Jacky Bonnemains, notant que ces informations étaient également importantes pour les riverains. 


"La situation a été maîtrisée dès la réception des premières notifications et la sécurité des enfants comme des personnels a été et sera toujours privilégiée", a assuré la mairie de Paris. "Les dernières analyses réalisées nous permettent de réaffirmer qu'il n'y a aucun danger pour la santé des professionnels et des enfants et un courrier en ce sens sera adressé aux familles concernées", a-t-on ajouté. Selon le ministère de la transition écologique, Nicolas Hulot, les diagnostics avaient été rendus publics et transmis aux collectivités concernées au fur et à mesure de la campagne d'analyses conduite entre 2010 et 2015. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pollution Environnement Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791010568
Paris : une trentaine de crèches construites sur des sols pollués
Paris : une trentaine de crèches construites sur des sols pollués
De nombreuses crèches et établissements scolaires d’Île-de-France sont installées sur des sols pollués. L'ONG Robin des bois réclame une meilleure information du public.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/paris-une-trentaine-de-creches-construites-sur-des-sols-pollues-7791010568
2017-11-17 17:44:00