1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Circulation alternée : ce qu'il faut savoir pour circuler en Île-de-France
2 min de lecture

Circulation alternée : ce qu'il faut savoir pour circuler en Île-de-France

Seuls les véhicules dont le dernier chiffre de la plaque d'immatriculation est impair sont autorisés à circuler ce mercredi 7 décembre à Paris et dans certaines communes limitrophes.

Seuls les véhicules impairs sont autorisés à circuler ce mercredi 7 décembre
Seuls les véhicules impairs sont autorisés à circuler ce mercredi 7 décembre
Crédit : AFP / FRANCOIS GUILLOT
Philippe Peyre

La pollution de l'air bat tous les records en Île-de-France. Le seuil d'alerte aux particules fines PM10 et au dioxyde d'azote étant dépassé dans la région depuis plusieurs jours, la préfecture a décidé de maintenir l'application de la circulation alternée ce mercredi 7 décembre, pour le deuxième jour consécutif. L'air est en effet infesté de ces particules cancérigènes qui envahissent les poumons des franciliens : des pics à 250 g de PM10 par mètre cube, bien supérieur au niveau d'alerte qui est à 80 g/m3. 

Comme à son habitude, dès qu'elle observe une telle pollution, la Mairie de Paris a trépigné pour mettre en place cette circulation alternée. C'était le cas depuis la semaine dernière mais la préfecture rechignait à la mettre en place. La décision ayant été prise de poursuivre l'application de cette mesure, seuls les automobilistes dont la plaque d'immatriculation est impair peuvent circuler à Paris et dans les 22 communes de petite couronne limitrophes ce mercredi 7 décembre.

Seuls les véhicules dont le dernier chiffre du numéro de la plaque d'immatriculation est pair peuvent circuler ce mercredi 7 décembre
Seuls les véhicules dont le dernier chiffre du numéro de la plaque d'immatriculation est pair peuvent circuler ce mercredi 7 décembre
Crédit : Préfecture de police

Les zones concernées

La pollution de l'air ne s'arrêtant pas aux portes de Paris, les parisiens ne sont pas les seuls concernés par cette mesure de circulation alternée. Si aucun véhicule pair ne peut circuler dans les rues de la capitale ce mercredi 7 décembre, cela concerne également 22 communes limitrophes de la capitale et ce, dans les Hauts-de-Seine, en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne.

Les zones concernées par la circulation alternée
Les zones concernées par la circulation alternée
Crédit : Préfecture de police

Les véhicules exemptés

Si tous les véhicules "pairs" sont invités à rester au garage, l'application de la circulation alternée ne concerne pas les véhicules propres, les ambulances, les taxis, les auto-écoles, les camions frigorifiques mais aussi les véhicules qui transportent plus de trois personnes. Dans ce dernier cas, assimilé à du covoiturage, si vous êtes contrôlés après avoir déposé vos passagers, la décision de verbalisation est à l'appréciation de l'agent de police.

Les risques encourus

À lire aussi

Si vous êtes contrôlés dans la zone d'application de la circulation alternée alors que figure un chiffre pair sur votre plaque d'immatriculation, vous écoperez d'une amende de 35 euros et votre véhicule sera immédiatement immobilisé. Attention, 140 points de contrôle sont installés aux portes de la capitale également dans les rues de la capitale. 

Transports en commun et stationnement gratuits

Pour proposer une alternative simple aux automobilistes qui ne peuvent circuler aujourd'hui, le Stif (Syndicat des transports d'Île-de-France) a décidé de maintenir la gratuité totale des transports en commun et ce, pour toute la journée. 

Notez aussi que le stationnement résidentiel est entièrement gratuit à Paris ainsi que les services Vélib' et Autolib', seulement pour les nouveaux usagers à la journée.

En 20 ans, c'est la cinquième fois que la circulation alternée est mise en place. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/