1 min de lecture Urbanisme

Paris : la stratégie d'Anne Hidalgo pour "piétonniser" la ville d'ici 2020

"Zones de rencontre", espaces végétalisé, trottoirs élargis... Après avoir lancée la piétonnisation des voies sur berges, la mairie de Paris entend rééquilibrer l'espace de la capitale.

Le projet de piétonisation des voies sur berges
Le projet de piétonisation des voies sur berges Crédit : Marie de Paris
Emeline Le Naour

La guerre contre les véhicules menée tambour battant par Anne Hidalgo prend une nouvelle dimension. Espaces végétalisés, trottoirs élargis, terre-pleins centraux des boulevards réaménagés et agrémentés de parcours de santé, "zones de rencontre" aux abords des espaces verts... La stratégie du Paris piéton d'Anne Hidalgo ne manque pas d'ambitions ni de bouleversements. L'objectif est clairement affiché : réduire la place de la voiture dans la ville au profit des piétons et des modes de transport plus écologiques.

Le nouveau plan piéton sera voté le 30 janvier lors du Conseil de Paris et les aménagements effectués d'ici à 2020 pour un budget global de près de 90 millions d'euros. Pour appuyer son projet, la majorité d'Anne Hidalgo s'appuie notamment sur une étude concernant les déplacements dans la ville. Selon les chiffres annoncés, 52% des trajets sont effectués à pied pour une moyenne de 400 mètres parcourus. 

Rue aux enfants, trottoir végétalisé, zone de rencontre...

Chaque arrondissement devra se doter, dès cette année, d'une "rue aux enfants". L'idée ? Une rue piétonne également agrémentée de mobilier urbain rendant impossible la circulation des voitures et scooters. Une volonté parmi tant d'autres. Anne Hidalgo voulant aussi voir le jour de "zone de rencontres", c'est-à-dire des zones précises où la circulation sera abaissée à 20 lm/h, près des espaces verts et des squares.

Les Parisiens et autres touristes sont au cœur de ce projet. Pour faire la part belle aux marcheurs, les trottoirs seront élargis et végétalisés. Les terre-pleins des grands axes, comme par exemple celui des boulevards de Charonne et de Ménilmontant seront transformés en promenade "sportive et culturelle".

À lire aussi
Une image de synthèse du complexe EuropaCity environnement
Comme Europacity, de nombreux projets d'aménagements contestés

Toujours dans un but similaire, le temps d'attente aux feus pourrait être revu dans les prochaines années. Ainsi, la ville de Paris envisage d'expérimenter l'augmentation du temps accordé aux piétons pour travers les rues ou encore la mise en place de "tapis tactiles" destinés aux personnes malvoyantes sur les passages piétons. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Urbanisme Maire de Paris Circulation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants