1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "OurCompany", l'application pour mesurer le bien-être au travail
3 min de lecture

"OurCompany", l'application pour mesurer le bien-être au travail

Êtes-vous heureux au travail ? Que ce soit le cas ou pas, vous allez pouvoir le dire via une application mobile.

Un employé dans un bureau (image d'illustration)
Un employé dans un bureau (image d'illustration)
Crédit : MARIO LAPORTA / AFP
"OurCompany", l'application pour mesurer le bien-être au travail
00:03:56
"OurCompany", l'application pour mesurer le bien-être au travail
00:03:55
Loïc Farge
Loïc Farge

"Comment ça va aujourd'hui au travail ?", "Stressé ce matin ?", "Quel est votre niveau d'énergie ?" À chacune de ces petites questions, sur l'application OurCompany, vous répondez chaque matin en arrivant au bureau ou à l’usine. Pour l'énergie, vous choisissez entre une pile à plat, une pile à moitié rechargée, ou une pile pleine si vous avez de l'énergie à revendre. Pour le degré de stress, cochez l'une des émoticônes : un visage qui fait la tronche ou bien qui sourit.

Cela prend moins d'une minute. C'est évidement anonyme. Et chaque matin, l'application OurCompany vous donne votre indice de bien-être du jour (2 sur 5, ou 4 sur 5), à comparer à la note de vos collègues, si au moins dix employés de votre entreprise sont inscrits et remplissent le mini-sondage qui est approfondi par d’autres questions : "Vous arrive-t-il de pleurer au bureau ?", "Vous sentez intégré dans votre équipe ?", "Quel est votre niveau d'adhésion aux valeurs de l'entreprise ?"

La note globale est accessible à tous

Si les salariés restent anonymes, en revanche la note globale du bien-être dans les entreprises est accessible à tous. On obtient ainsi la "météo dans les entreprises". Selon OurCompany, 10.000 salariés - notamment d'Auchan, d'Accor, de la Fnac, de Total et d'Axa - se sont inscrits sur la version test de l’application. Il existe donc déjà un palmarès des entreprises où il fait bon vivre (Michelin et la MAIF sortent en tête).

Ce sont donc les salariés qui téléchargent l'application et qui parrainent ensuite leurs collègues, leurs supérieurs, leurs DRH. Certains patrons ont appelé, furieux de voir qu'on s’immisçait dans la vie de leur entreprise. D'autres en redemandent. Comme la société de transport à Angoulême, qui se sert de l'application pour mesurer le bien-être de ses chauffeurs afin d'améliorer la satisfaction client. Car les enquêtes montrent qu'un salarié heureux est trois fois mois absent et 15% plus productif.

La prise en compte du bien-être des collaborateurs sera la prochaine révolution

Stéphane Bourbier, fondateur de OurCompany

L'objectif affiché de OurCompany serait de forcer les entreprises à mettre l'humain au cœur de leur stratégie. La notation des clients sur Tripavisor a changé l'hôtellerie. Le site de réservation La Fourchette a changé la restauration. La "notation par les salariés" sur des sites tels que OurCompany va bouleverser le management, promet Stéphane Bourbier, le fondateur du site.

"En tant que client vous pouvez tout noter (votre chauffeur de taxi, votre voyage, votre restaurant), mais vous ne pouvez pas vous exprimer sur votre boîte. Vous passez quand même beaucoup plus de temps à travailler qu'à aller faire vos courses", constate-t-il. "Il n'y avait aucun outil qui permettait de dire : 'Ça se passe bien ou ça ne se passe pas bien', parce qu'on avait peur de la pression de la hiérarchie. À partir du moment où on peut noter et rendre public ce qui se passe, l'entreprise est obligée de le prendre en compte et de changer vraiment cette transparence", ajoute Stéphane Bourbier, pour qui "la prise en compte du bien-être des collaborateurs sera la prochaine révolution des dix années à venir dans le monde de l'entreprise".

Le bonheur au travail, critère d'avenir

Avant OurCompany, d'autres applications ont introduit en France la notion de transparence, mais en se focalisant sur les salaires (comme Glassdoor) ou en proposant des services internes aux entreprises (comme Zest ou Supermood). L'application OurCompany est la première application publique axée sur le bien-être. Le credo est le suivant : la transparence sur le bonheur au travail va progressivement obliger les entreprises à changer, car les clients vont prendre en compte ce critère.

"On s'est mis au bio, aux produits éco-responsables", explique Stéphane Bourbier. "Demain, entre deux produits équivalents, on choisira, prédit-il, celui fabriqué par l'entreprise qui rendra ses salariés heureux".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.