4 min de lecture Météo

Irma : ce que l'on sait du passage de l'ouragan aux Antilles

ÉCLAIRAGE - Dans la nuit du 6 septembre, l'ouragan de catégorie 5 a commencé à traverser les Antilles françaises en provoquant des dégâts colossaux sur son passage.

Des arbres en plein milieu de la route après le passage de l'ouragan Irma à Porto Rico
Des arbres en plein milieu de la route après le passage de l'ouragan Irma à Porto Rico Crédit : Ricardo ARDUENGO / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
et Geoffroy Lang

Trois ouragans sévissent simultanément dans les Caraïbes depuis mercredi 6 septembre. Les tempêtes Jose et Katia se sont hissées dans la catégorie des ouragans venant ainsi s'ajouter au puissant Irma,un ouragan de catégorie 5. Ce dernier a frappé de plein fouet les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, en causant au moins 6 morts à Saint-Martin et plusieurs blessés.

Une cellule de crise a été mise en place au ministère de l'Intérieur pour suivre de près l'évolution de cette catastrophe et venir en aide le plus rapidement possible aux populations ultra marines concernées. La ministre des Outre-mer avait reconnu auparavant "penser au pire" et se "préparer au pire" après le passage de l'ouragan, quelques heures avant de décoller pour la Guadeloupe.

Saint-Barthélemy et Saint-Martin ravagés par le cyclone

L'ouragan Irma, "d'une intensité sans précédent sur l'Atlantique", a d'ores et déjà causé, après son passage à Barbuda, des "dégâts matériels importants" sur les îles françaises Saint-Barthélemy et Saint-Martin, où le gouvernement français envoie des renforts.

À lire aussi
Vue aérienne de la ville de Sartène, en Corse-du-Sud, le 1er juin 2014 météo
Météo France place la Corse du Sud en alerte orange

L’œil du cyclone, d'environ 50 km de diamètre, est resté environ 1h30 sur Saint-Barthélemy avant d'atteindre Saint-Martin. Les deux îles ont été placées dans la nuit en alerte violette, avec confinement des populations, avant d'être rétrogradées en vigilance grise par Météo France. "Les dégâts matériels sont déjà importants" a déclaré Annick Girardin, évoquant des toitures arrachées, notamment à la préfecture de Saint-Martin, et des inondations. Dans la partie néerlandaise de Saint-Martin, les dégâts sont "énormes" mais "il n'est pas encore possible de s'en faire une idée", a déclaré à la presse le ministre de l'Intérieur des Pays-Bas Ronald Plasterk. 

Au micro de RTL, un journaliste de Radio Caraïbes International a témoigné de la situation après le passage de l'ourage, évoquant un tableau apocalyptique : "Il y avait des bruits partout, des choses qui s'arrachaient, je ne savais pas s'il y avait des survivants autour de moi (...) Tout a sauté, a volé en éclat (...) C'est une véritable scène de guerre".

Quel est le bilan ?

Le bilan pourrait être extrêmement lourd. Quelques heures après le passage de l'ouragan Irma, le ministère des Outre-mer, a annoncé qu'il y avait "au moins deux morts et deux blessés graves" à Saint-Martin et Saint-Barthélémy, les deux îles dévastées par l'ouragan Irma.

"Il y a au minimum un mort, on parle de deux morts et de deux blessés graves pour l'instant. Mais cela peut effectivement aller très très vite dans les changements", a aussi déclaré la ministre Annick Girardin au micro de BFMTV, avant de décoller pour la Guadeloupe avec de nouveaux renforts humains et matériels et pour faire le point de la situation. Au micro de RTL, elle s'était dit particulièrement "inquiète au vu des informations". "On se prépare au pire, mais on espère qu'il ne sera pas au rendez-vous".

Après une visite à la cellule de crise activée au ministère de l'Intérieur, le président Emmanuel Macron avait prévenu quelques minutes plus tôt qu'il y aurait "des victimes à déplorer" et qu'il fallait s'attendre à "un bilan dur et cruel".  

Trois ouragans simultanés

Trois ouragans sévissaient simultanément côté Atlantique, les tempêtes Jose et Katia s'étant hissées dans la catégorie des ouragans venant ainsi s'ajouter au puissant Irma de catégorie 5, a annoncé le Centre national américain des ouragans (NHC).

Dans leurs derniers bulletins d'information, les météorologues américains ont indiqué que les vents de Jose soufflaient à 120 km/h (catégorie 1 sur une échelle de 5) et qu'il se déplaçait à 26 km/h en direction ouest-nord-ouest. Il devrait maintenir cette trajectoire pendant les prochaines 48 heures. Le NHC s'attend à ce que Jose, qui se "renforce rapidement", s'approche vendredi de la catégorie 3 - "ouragan majeur" -, avec des vents entre 178 et 208 km/h. Il se trouvait à près de 1.700 kilomètres de l'archipel des Petites Antilles, mais aucune alerte n'a été émise à ce stade.

De l'autre côté du Golfe du Mexique, à 300 km au nord-est de la ville mexicaine de Veracruz, se trouvait le désormais ouragan Katia avec des vents de 120 km/h qui devraient se renforcer dans les prochaines 48 heures. Il se déplaçait lentement, à 6 km/h, vers le sud-est et sa trajectoire devrait se maintenir dans les prochaines heures. Selon le NHC, le gouvernement mexicain a décrété une "surveillance ouragan" sur une partie du littoral de l'État de Veracruz, entre Tuxpan et Laguna Verde. Une telle mise sous surveillance signifie que les vents de l'ouragan devraient atteindre la zone en question dans les 48 heures. 

De nouvelles zones se préparent au cyclone

Le cyclone avait touché auparavant Barbuda, injoignable depuis. Le président Gaston Browne a cependant estimé sur la BBC que Barbuda a "affronté au mieux" cet ouragan monstre "grâce au niveau de préparation". Irma est plus puissant que les ouragans Luis à Saint-Martin (1995), Hugo en Guadeloupe (1989) et Harvey, qui a récemment frappé le Texas et la Louisiane et fait au moins 42 morts et plus de 100 milliards de dégâts matériels.

Après les îles Vierges britanniques, Irma "passera au nord de Puerto Rico", déjà touché par d'intenses pluies. Certains habitants ont été évacués, plus de 700 réfugiés sont déjà comptabilisés, l'électricité est coupée par endroits. "Nous sommes habitués, en vivant ici, à une saison des ouragans qui dure 6 mois", a expliqué Catia Roman, à Puerto Rico. "Mais c'est la première fois que nous allons faire l'expérience d'un ouragan de cette catégorie".  

De même Haïti et la République dominicaine apprennent petit à petit le dangereux rapprochement de l'ouragan. Mais c'est essentiellement la Floride qui est en état d'alerte. Dimanche, l'ouragan pourrait se rapprocher de la Floride, déjà placée en état d'urgence. Donald Trump, propriétaire d'une villa à Saint-Martin, a assuré sur Twitter suivre avec attention sa progression. Dans les îles Vierges britanniques, bien décidé à ne pas quitter son île privée de Necker Island, le milliardaire Richard Branson s'apprêtait à se réfugier dans son cellier à vin. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo Guadeloupe Antilles
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789966700
Irma : ce que l'on sait du passage de l'ouragan aux Antilles
Irma : ce que l'on sait du passage de l'ouragan aux Antilles
ÉCLAIRAGE - Dans la nuit du 6 septembre, l'ouragan de catégorie 5 a commencé à traverser les Antilles françaises en provoquant des dégâts colossaux sur son passage.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/ouragan-irma-ce-qu-il-faut-savoir-sur-le-cyclone-qui-menace-les-antilles-7789966700
2017-09-07 01:34:42
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6dbepqMjKtBaUWm6rgt9OA/330v220-2/online/image/2017/0907/7789993226_des-arbres-en-plein-milieu-de-la-route-apres-le-passage-de-l-ouragan-irma-a-porto-rico.jpg