3 min de lecture Sécurité routière

Alcoolémie, oreillettes, radars... Les mesures de Bernard Cazeneuve pour la sécurité routière

Le nombre de morts sur les routes françaises a augmenté de 3,7% en 2014, première année de hausse depuis douze ans, a annoncé lundi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve

L'usage du téléphone au volant est un véritable fléau
L'usage du téléphone au volant est un véritable fléau Crédit : AFP / Archives, Jean-Philippe Ksiazek
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Baisse de l'alcoolémie pour les conducteurs novices, interdiction des kits oreillettes au volant... Après la première hausse en douze ans de la mortalité sur les routes, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé un durcissement du code de la route.

Il y a eu 3,7% de morts en plus sur les routes en 2014, a annoncé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. En tout, 3.388 personnes ont été tuées l'an dernier, soit 120 de plus qu'en 2013, qui avait marqué un record à la baisse depuis 1948, année des premières statistiques.

Au total, 26 mesures ont été annoncées dans le cadre d'un "plan de lutte" visant à enrayer la hausse de la mortalité routière constatée en 2014 pour la première fois depuis douze ans. 

Taux d'alcoolémie à 0.2 g/l pour les conducteurs novices

Le taux d'alcoolémie légal sera abaissé à titre expérimental de 0,5 à 0,2 gramme par litre de sang pour les conducteurs novices (trois ans après le permis ou deux ans s'il y a eu conduite accompagnée). Ce nouveau taux, qui correspond à un verre de bière ou de vin, cible particulièrement les 18-24 ans:  l'alcool a été la cause principale de 24% des accidents mortels dans cette catégorie d'âge entre 2011 et 2013. 

À lire aussi
Un pneu neige société
Sécurité routière : non, les pneus hiver ne seront pas obligatoires le 1er novembre

Les oreillettes, casques et écouteurs seront interdits au volant pour améliorer "l'attention des conducteurs" mais pas les kits bluetooth embarqués qui restent autorisés. Et pour limiter le nombre des piétons tués en ville, il sera interdit de se garer à moins de cinq mètres "avant les passages piétons".  

Augmentation des radars feux rouges

D'autres mesures concernent l'augmentation du nombre des radars feux rouges ou le renforcement des contrôles des exploitants de débits de boisson. Une baisse de vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires bidirectionnelles "particulièrement accidentogènes" sera aussi expérimentée tout comme, dans onze départements, les tests salivaires en matière de dépistages de stupéfiants. Tous les médecins agréés seront d'ailleurs formés au dépistage précoce des problèmes d'alcool et de stupéfiant.

Parmi les autres mesures, figurent notamment le renforcement des sanctions pour les conducteurs qui, stationnant sur les passages piétons, trottoirs ou pistes cyclables, mettent en danger les piétons en les obligeant à les contourner. Pour réduire les risques de contresens sur autoroute, des panneaux "sens interdit" seront installés sur fond rétroréfléchissant sur les bretelles de sortie.

Déploiement de radars feux rouges et de radars double-face

Le déploiement des radars feux rouges et leur association systématique avec un module de contrôle de la vitesse, notamment en agglomération, sera relancée. La modernisation des 4.200 radars (radars chantiers pour la sécurité des personnels, radars mobile de nouvelle génération) sera quant à elle poursuivie. Pour mieux identifier les auteurs des infractions, des radars double-face seront déployés.

Pour les deux-roues,  le port du gilet de sécurité en cas d'arrêt d'urgence sera obligatoire. Plus largement, lors de la demande de certification d'immatriculation, la désignation d'une personne titulaire du permis de conduire responsable en cas d'infraction sera exigée si le conducteur n'a pas pu être identifié. 

Modernisation de l'enseignement de la conduite

Le plan prévoit aussi de moderniser l'enseignement de la conduite, notamment via la généralisation d'un module de sensibilisation à la sécurité routière en classe de seconde à la rentrée 2015, ainsi que lors des journées de défense et de citoyenneté. Des opérations de sensibilisation aux risques liés aux pratiques addictives et à l'utilisation du téléphone portable au volant seront développées, et une campagne d'information sur les blessés de la route sera lancée dès février.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité routière Info Bernard Cazeneuve
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776343940
Alcoolémie, oreillettes, radars... Les mesures de Bernard Cazeneuve pour la sécurité routière
Alcoolémie, oreillettes, radars... Les mesures de Bernard Cazeneuve pour la sécurité routière
Le nombre de morts sur les routes françaises a augmenté de 3,7% en 2014, première année de hausse depuis douze ans, a annoncé lundi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/oreillettes-et-ecouteurs-interdits-au-volant-taux-d-alcoolemie-a-0-2-g-l-pour-les-conducteurs-novices-7776343940
2015-01-26 16:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/nigiTM7BNmBBQa78Llp2TA/330v220-2/online/image/2014/0922/7774431286_000-par6752130.jpg