1 min de lecture Risque sanitaire

Œufs contaminés : la Belgique et les Pays-Bas au courant depuis des mois

Les deux pays principalement concernés par ce scandale sanitaire connaissaient depuis au moins plusieurs mois l'existence de ces œufs contaminés.

Oeufs (illustration)
Oeufs (illustration) Crédit : Fred TANNEAU / AFP
Benjamin Pietrapiana et AFP

Si les œufs contaminés au Fipronil ne sont que "modérément toxiques", que les analyses réalisées sur ceux de la société Igreca dans le Maine-et-Loire "se sont révélées négatives", et que des dizaines de millions d'autres ont déjà été retirés de la vente, ce scandale sanitaire reste marqué par des zones d'ombres.

Mais de nouvelles informations laissent entendre que les autorités sanitaires impliquées - belges et hollandaises - seraient au courant depuis déjà plusieurs mois.

Selon le ministre belge de l'agriculture, Denis Ducarme, le Fipronil, l'insecticide au cœur du scandale a été détecté dès le mois de novembre 2016, chez son voisin, les Pays-Bas, sans pour autant que celui ne le fasse savoir à aux pays acheteurs.

"Quand un pays comme les Pays-Bas, un des plus gros exportateurs d’œufs au monde, ne transmet pas ce genre d'information, ça pose vraiment problème", a-t-il déclaré pendant une réunion extraordinaire, ce mercredi 9 août.

La Belgique au courant depuis le 2 juin ?

À lire aussi
Des minis-blinis (illustration) supermarchés
Listeria : Auchan, Leclerc et Système U rappellent des mini-blinis

Pour le chef du groupe écologiste du parlement fédéral belge, Jean-Marc Nollet, cette attaque belge en direction des Pays-Bas ne servirait qu'à masquer les carences des autorités sanitaires d'outre-quiévrain. Mardi 8 août, il a donné une interview au Parisien. Ses affirmations et allégations sont accablantes.

"Le 2 juin, l'agence sanitaire belge a reçu l'information mais elle ne l'a communiquée que le 20 juillet à l'échelle européenne. Cela pose un vrai problème d'information des consommateurs et je pense que c'est un scandale dont on ne voit que la partie émergée de l'iceberg", peut-on lire sur le site du quotidien. 

Selon cet homme, n'y a pas de doutes possibles. "Des produits à base d'œufs contaminés se sont inévitablement retrouvés sur le marché français."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Risque sanitaire Belgique Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants