1 min de lecture Économie

Notre remontada économique toujours bloquée par la faiblesse du commerce extérieur

ÉDITO - L'économie française va mieux. Mais elle pourrait aller beaucoup mieux si notre commerce extérieur n'était pas aussi déficitaire. En la matière, 2017 restera une très mauvaise année.

Micro générique Switch 245x300 Eco Menanteau
>
"Notre remontada économique toujours bloquée par la faiblesse du commerce extérieur", constate Chris Crédit Image : Romain Boé / SIPA / RTL | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Loïc Farge
Loïc Farge
Journaliste RTL

L'annonce des contrats en Chine n'y changera probablement rien. Notre situation est désormais effarante : plus de 64 milliards d'euros de déficit commercial prévus pour 2017. De l'autre côté du Rhin, nos voisins allemands vont afficher un solde positif de 250 milliards. C'est ce qui sépare une économie qui dispose de la sécurité financière (qui permet une vision à long terme de la gestion) du sauve-qui-peut à laquelle nous sommes soumis.

Nous faisions jeu égal avec l'Allemagne il y a encore quinze ans. Depuis, en dépit du CICE, du pacte de responsabilité et d'un allègement global de 40 milliards des charges sur nos entreprises, le différentiel ne cesse de se creuser.

Le diagnostic est désormais connu. La France souffre, selon l'analyse économique, d'un problème d'offre plutôt que de demande. Nos productions, à l'exception de la pharmacie, du luxe, de l'aéronautique et un peu de l'automobile et des chantiers navals, ne sont pas à la hauteur des attentes des clients internationaux.

Nous ne sommes pas au niveau en technologie. Nous ne sommes pas au niveau, globalement, en qualité. Et trop souvent nous sommes insuffisants en service après-vente. Pis encore, chaque relance de la consommation des ménages ou de l'investissement des entreprise se traduit par une hausse des importations.

À lire aussi
La taxe foncière (illustration) immobilier
Immobilier : la taxe foncière a bondi de plus de 30% en dix ans

C'est une situation qui interdit toute remontada économique profonde. Car plus nous consommons, plus nous affaiblissons la croissance, et donc l'emploi.

Les plus

La durée des soldes, dont le top départ a été donné ce mercredi 10 janvier, devrait passer de six à quatre semaines l'an prochain.

La note du jour

04/20 à Darty. La Commission nationale informatique et liberté l'a sanctionnée pour atteinte à la sécurité des données de clients. Un million de ces fichiers consommateurs étaient accessibles par des tiers.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie France Commerce
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants