1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentat à Nice : "Il y a énormément d’enfants qui se sont retrouvés seuls, tétanisés", raconte un patron de bar
1 min de lecture

Attentat à Nice : "Il y a énormément d’enfants qui se sont retrouvés seuls, tétanisés", raconte un patron de bar

Michael, le gérant d’un établissement sur la Promenade des Anglais, a recueilli près de 200 personnes dans son bar, après l’attaque qui a fait au moins 73 morts à Nice jeudi 14 juillet.

Les témoins de l'attaque qui a fait 73 morts sur la Promenade des Anglais à Nice sont sous le choc.
Les témoins de l'attaque qui a fait 73 morts sur la Promenade des Anglais à Nice sont sous le choc.
Crédit : VALERY HACHE / AFP
Nice : "Il y a énormément d'enfants qui se sont retrouvés seuls, tétanisé", raconte un patron de bar
00:02:04
micros
La rédaction numérique de RTL

La ville de Nice a été frappée par une attaque terroriste pendant les festivités du 14 juillet. Au moins 73 personnes sont mortes après qu’un camion a foncé sur la foule qui assistait au feu d'artifice sur la Promenade des Anglais jeudi soir. "On était en plein service de restauration pour le 14 juillet. Juste après le feu d’artifice, vers 22h20, les gens commençaient à partir quand on a entendu un choc, et après un mouvement de panique absolument horrifiant", rapporte Michael, le gérant d’un bar-restaurant situé à quelques mètres du drame, "il y a eu des cris de partout, avec des centaines et des centaines de personnes qui allaient dans tous les sens".

"On ne pouvait pas recueillir les blessés, puisqu'ils ne pouvaient pas bouger", explique Michael sur RTL. Il néanmoins essayé de venir en aide aux passants à proximité de son établissement après l’attaque. "À un moment donné, on a fermé notre établissement et on a recueilli 200 personnes à l’intérieur". Une demi-heure après l'événement, Michael et ses employés ont ensuite aidé les personnes qu’ils avaient recueillies à s’éloigner du centre-ville. "Il y a énormément d’enfants qui se sont retrouvés seuls, tétanisé, puisque les gens se sont perdus entre eux pendant le mouvement de panique", se désole-t-il, "on est au début d’un événement dont on ne se rend pas compte."

La rédaction vous recommande
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub