1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Un supermarché affichait des photos de voleurs présumés à l'entrée
1 min de lecture

Un supermarché affichait des photos de voleurs présumés à l'entrée

REPLAY - Un supermarché de proximité dans le XVe arrondissement de Paris affichait des photos de voleurs présumés avant de finalement le retirer suite à la polémique.

Un couple fait ses courses, à Saint-Sébastien-sur-Loire, le 27 décembre 2012. (illustration)
Un couple fait ses courses, à Saint-Sébastien-sur-Loire, le 27 décembre 2012. (illustration)
Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Le "mur des voleurs" d'un supermarché finalement retiré
01:25
Jacques Serais & James Abbott

Une affiche d'un nouveau genre a été placardée à l'entrée d'un supermarché du XVe arrondissement de Paris. Une pancarte surmontée d'une quinzaine de photos de clients, qui étaient en réalité des voleurs présumés avec des légendes : "Vol foie gras", "vol bières", ou encore "pickpocket." Un mur des voleurs qui n'a rien de légal. Sur cette pancarte en carton, placée derrière un photomaton, on distingue clairement les clients soupçonnés de vol.

Les quinze photographies sont en fait des captures d'images de vidéo-surveillance. Et si les clients condamnent le vol, ils ne comprennent pas cette initiative de fichage. Le gérant du Carrefour City lui se défend. Il se dit exaspéré par le nombre de vols à l'étalage. Il y aurait en moyenne trois interpellations chaque jour dans son magasin.

"Ce mur des voleurs facilite la tâche des vigiles, explique-t-il. C'est un supermarché de quartier, il n'y a pas la place pour un local de sécurité." Mais le procédé est illégal. C'est un détournement du système de vidéo-surveillance. Cela pose la question du droit à l'image et de la présomption d'innocence. Face à la polémique, le gérant du supermarché a finalement décidé de retirer ce mur des voleurs.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/