1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Multiplication et division dès le CP : le projet de Blanquer fait débat
1 min de lecture

Multiplication et division dès le CP : le projet de Blanquer fait débat

REPLAY - INVITÉ RTL - Michel Lussault, président du Conseil supérieur des programmes, n'approuve pas la mesure annoncée par Jean-Michel Blanquer.

Michel Lussault, président du Conseil supérieur des programmes, lors d'une conférence de presse à Paris le 18 septembre 2015
Michel Lussault, président du Conseil supérieur des programmes, lors d'une conférence de presse à Paris le 18 septembre 2015
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Multiplication et division dès le CP : le projet de Blanquer fait débat
04:40
Multiplication et division dès le CP : le projet fait débat
04:41
Stéphane Carpentier & Christelle Rebière

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation, souhaite que les élèves maîtrisent les quatre opérations mathématiques (addition, soustraction, multiplication, division) dès le CP et le CE1. Invité de RTL, Michel Lussault, président du Conseil supérieur des programmes (CSP), regrette le manque de concertation : "Le CSP est perplexe sur la forme, le ministre annonce cela de manière unilatérale alors que nous avions passé de longs mois à travailler sur ces sujets. D'autant que nous n'avons pas été prévenus, ce qui nous paraît étrange."

"Dans les nouveaux programmes établis en 2016, on apprend les opérations entre le CP et le CE2", rappelle Michel Lussault, qui insiste sur la difficulté de la division, opération que certains adultes ne maîtrisent pas toujours. "En matière d'apprentissage, vouloir aller trop vite, c'est s'assurer des échecs futurs. L'apprentissage, ce n'est pas une course de vitesse", insiste le président du Conseil supérieur des programmes.

Michel Lussault ne manquera d'exprimer son désaccord à Jean-Michel Blanquer s'il en l'occasion. "On a l'impression que le ministère remet systématiquement en question ce qui a été construit par le Conseil supérieur des programmes. Ce n'est pas un bon service qu'on rend à l'école", a-t-il ajouté. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/