2 min de lecture Limoges

Mort du petit Loan : les parents ont promené un bébé en plastique pendant six jours

La conférence de presse du parquet de Limoges a mis au jour le scénario élaboré par les parents de Loan pour dissimuler sa mort pendant près d'une semaine. Le père a été mis en examen pour violences volontaires ayant entraîné la mort.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Affaire Loan : les parents avouent tout Crédit Image : THIERRY ZOCCOLAN / AFP | Durée : | Date :
La page de l'émission
Arnaud Tousch
Arnaud Tousch
et Benjamin Hue

Tous les moyens étaient bons pour cacher la mort de Loan. La conférence de presse du procureur du parquet de Limoges a déroulé le fil du scénario fomenté par ses parents pour cacher la mort du bébé de quatre mois, retrouvé inerte dans un étang à Saint-Sulpice-des-Champs, dans la Creuse, dimanche 31 août. 

Les parents ont fait semblant pendant six jours

Cédric, le père âgé de 31 ans, et Christelle, sa mère de 24 ans, avaient signalé sa disparition le 27 août dernier. Sa mort remonterait en fait au 20 ou au 21 août. Pendant au moins six jours, les parents ont fait semblant. Trompant la vigilance de tous, le couple a tout fait pour cacher la mort de leur fils d'à peine quatre mois.

"Le couple a fait semblant de continuer une vie normale. On a des éléments qui font état d'un landau qu'on aurait promené avec un poupon en plastique et d'autres qui laissent à penser que des biberons ont été préparés au domicile du couple, comme si le bébé était encore là", explique le procureur de la République du parquet de Limoges.

L'hypothèse de la disparition a fait long feu

Très vite, Cédric et Christelle ont élaboré la deuxième partie de leur plan. Ils ont voulu dissimuler la mort de l'enfant en la faisant passer pour une disparition. "Ce scénario a bien sûr eu pour finalité d'égarer les enquêteurs en les conduisant sur une piste fantaisiste dont on sait aujourd'hui qu'elle n'a pas résisté très longtemps aux investigations", continue le procureur. Ni aux doutes de la grand-mère maternelle de Loan qui confiait samedi qu'elle ne croyait pas à la disparition de l'enfant, avant de dénoncer le comportement de ses parents.

Le couple devrait passer sa première nuit en prison ce soir

À lire aussi
faits divers
Allier : démasqué en pleine audience, l'avocat était en réalité un escroc

Le procureur a par ailleurs indiqué que le père de Loan est bien l'auteur des coups mortels et que la mère s'est trouvée impuissante, incapable de protéger son enfant. Cédric a été entendu dans le bureau du juge d'instruction qui lui a notifié sa mise en examen pour violences volontaires ayant entraîné la mort

Christelle lui a succédé en début de soirée. Le procureur de Limoges a requis l'ouverture d'une information judiciaire. Après leur passage devant le juge des libertés avant 20 heures, le couple va certainement passer sa première nuit en détention.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Limoges Bébé Creuse
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants