1 min de lecture Avalanche

Mort d'Emmanuel Cauchy : "Une grande tristesse", confie l'adjoint au maire de Chamonix

INVITÉ RTL - Jean-Louis Verdier, l'adjoint au maire de Chamonix se confie sur la disparition du médecin urgentiste Emmanuel Cauchy dans une avalanche.

Christophe Pacaud L'invité du Grand Soir Christophe Pacaud
>
Mort d'Emmanuel Cauchy : "Une grande tristesse" confie l'adjoint au maire de Chamonix Crédit Image : Philippe DESMAZES / AFP | Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Le médecin urgentiste et guide de haute montagne Emmanuel Cauchy est mort ce lundi 2 avril à Chamonix dans une avalanche, dans le massif des Aiguilles rouges. Âgé de 58 ans, le docteur Cauchy faisait partie d'un groupe de randonneurs à ski hors-piste quand il a été emporté. Créateur de l'Institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne (IFREMMONT), il avait notamment participé en janvier au sauvetage hors normes de l'alpiniste Elisabeth Revol.

"Nous sommes dans une grande tristesse d'avoir appris ce dramatique accident. C'est une grande personnalité que nous regrettons aujourd'hui. C'est quelqu'un qui avait l'habitude du secteur dans lequel il allait, qui connaissait très bien la montagne et qui avait une très grande compétence", déplore au micro de RTL Jean-Louis Verdier, adjoint au maire de Chamonix et vice-président du syndicat national des guides.

Jean-Louis Verdier connaissait bien Emmanuel Cauchy, ce dernier lui a sauvé la vie il y a quelques années. "J'ai eu un très grave accident d'escalade, et il est intervenu très rapidement puisqu'il grimpait non loin de moi. Il a eu les gestes qu'il fallait au moment où il fallait, dans une très grande rapidité et une très bonne compétence. Si je peux vous parler ce soir, c'est parce qu'il a su faire ce qu'il fallait çà ce moment-là", termine-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Avalanche Chamonix
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants