1 min de lecture Montpellier

Montpellier : le doyen de la fac de droit et un professeur suspendus

Après deux placements en garde à vue dans le cadre de l'enquête judiciaire, le doyen et un professeur viennent d'être suspendus au vu des premières conclusions de l'enquête administrative. Selon plusieurs témoins, ils seraient liés aux violences survenues la semaine passée dans l'établissement.

Montpellier : le doyen et un professeur de la fac de droit en garde à vue
Montpellier : le doyen et un professeur de la fac de droit en garde à vue Crédit : Sylvain Thomas / AFP
benjamin pierret
Benjamin Pierret
et AFP

Une sanction est tombée dans l'affaire des violences à la faculté de droit de Montpellier. Le doyen de la fac de droit et un professeur, mis en cause dans l'intrusion violente d'hommes cagoulés contre des étudiants grévistes, ont été suspendus. C’est la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal qui l'a annoncé sur Twitter.  

Au vu des premières conclusions de l'enquête administrative ouverte lundi sur ces violences "inacceptables", les deux professeurs "sont immédiatement suspendus de leurs fonctions", a indiqué la ministre. Les conclusions de cette enquête "seront rendues à la fin de la semaine", a-t-elle précisé. Plus tôt dans la matinée, la ministre a appelé à "l'apaisement", sur franceinfo, alors que plusieurs mouvements de blocage sont en cours dans des universités françaises. 

Par ailleurs, une enquête a été ouverte par le procureur de la République de Montpellier Christophe Barret pour des faits de violences en réunion avec armes. Celle-ci s'est accélérée mercredi 28 mars avec le placement en garde à vue du doyen et d'un professeur. Vendredi 23 mars, le doyen Philippe Pétel avait remis sa démission, tout en protestant de son innocence. 

À lire aussi
En 2020, plus de 4 millions de Français souffriraient de diabète, selon une étude de l'Assurance maladie. santé
Montpellier : un pancréas artificiel pour les enfants diabétiques voit le jour

Violences dans un amphithéâtre

Les deux professeurs ont été mis en cause par des victimes et des témoins des violences perpétrées dans la nuit du 22 au 23 mars derniers. Des étudiants occupaient un amphithéâtre de la faculté de droit dans le cadre du mouvement contre la loi Vidal, qui modifie les conditions d'accès à l'université. Ils avaient été brutalement chassés par des hommes cagoulés et armés de bâtons. Selon la Ligue des droits de l'homme héraultaise (LDH 34), au moins huit étudiants et un syndicaliste ont porté plainte contre X. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Montpellier Blocage Enseignement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792822469
Montpellier : le doyen de la fac de droit et un professeur suspendus
Montpellier : le doyen de la fac de droit et un professeur suspendus
Après deux placements en garde à vue dans le cadre de l'enquête judiciaire, le doyen et un professeur viennent d'être suspendus au vu des premières conclusions de l'enquête administrative. Selon plusieurs témoins, ils seraient liés aux violences survenues la semaine passée dans l'établissement.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/montpellier-le-doyen-de-la-fac-de-droit-et-un-professeur-suspendus-7792822469
2018-03-29 10:48:51
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cFT8NzApa2h91y-WOWeWfw/330v220-2/online/image/2018/0328/7792814735_montpellier-le-doyen-et-un-professeur-de-la-fac-de-droit-en-garde-a-vue.jpg