1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Mont-Blanc : avec le réchauffement climatique, quel avenir pour la Mer de Glace ?
2 min de lecture

Mont-Blanc : avec le réchauffement climatique, quel avenir pour la Mer de Glace ?

Lieu de "tourisme climatique", la Mer de Glace est sans doute l'endroit en France où l'impact du réchauffement est le plus spectaculaire.

La Mer de Glace au-dessus de Chamonix
La Mer de Glace au-dessus de Chamonix
Crédit : RTL / Virginie Garin
Mont-Blanc : avec le réchauffement climatique, quel avenir pour la Mer de Glace ?
03:05
Virginie Garin - édité par William Vuillez

Au-dessus de Chamonix, la Mer de Glace. Le glacier est devenu un lieu de "tourisme climatique". C’est sans doute l'endroit en France où l'impact du réchauffement est le plus spectaculaire. À tel point que le site va devoir être complètement réaménagé pour accueillir les visiteurs, car accéder à la glace est devenu très compliqué.

On accède à la Mer de Glace avec un petit train qui grimpe dans la montagne. Il y a un siècle, quand il a été installé à la gare d’arrivée au Montenvers, il suffisait de marcher quelques mètres et on était sur la glacier. Aujourd'hui, il a tellement fondu que, devant la gare, il y a un trou de plus de 300 mètres. Vous y mettez la tour Eiffel. 

Pour descendre jusqu'à la glace, il y d'abord eu une télécabine, construite il y a 23 ans. Depuis, ça a tellement fondu qu’il a fallu installer, pour aller encore plus bas, un escalier en fer auquel il faut rajouter des marches chaque année. Il y en a désormais 580. L’équivalent de 34 étages.  

La télécabine, construite il y a 23 ans, pour accéder au glacier
La télécabine, construite il y a 23 ans, pour accéder au glacier
Crédit : RTL / Virginie Garin

4 ans de travaux à venir

Pour Mattieu Dechavanne, le directeur de la Compagnie du Mont-Blanc, qui gère le site, c’est la preuve incontestable du réchauffement climatique. "Si Donald Trump venait ici, il comprendrait vite qu’il a dit des conneries pendant 4 ans", dit-il. Les escaliers de fer et l’ancienne télécabine vont donc être complètement démontés.

À lire aussi

Une nouvelle télécabine va être construite pour aller déposer les touristes au niveau de la glace, 600 mètres plus haut sur le glacier.  Les travaux vont durer 4 ans. La remontée sera opérationnelle fin 2023, mais la mairie de Chamonix veut aussi construire un glaciorium avec l’aide de scientifiques pour donner aux visiteurs de l’information sur les conséquences du réchauffement climatique et l’impact sur les glaciers.

Emmanuel Salim est glaciologue et géographe au laboratoire Edytem. Il a réalisé une étude auprès de 1.300 visiteurs de la mer de glace. "La moitié est venue pour constater le réchauffement du climat. On appelle ça le tourisme de la dernière chance. Voir la mer de glace avant qu’elle ne soit plus là. Des modélisations montrent qu’en 2050, on ne verra peut-être plus de glace depuis le Montenvers", dit-il.   

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/