2 min de lecture Élèves

Votre enfant copie, que faire ? Racontez-lui le culte du cargo

Aujourd’hui je vais vous raconter l'histoire à laquelle ont droit les élèves que je surprends en train de copier sur leurs voisins. Car oui : nos chères têtes brunes et blondes ne sont pas toujours des anges, il leur arrive d’avoir le regard baladeur.

micro generique Rendez-vous avec la maîtresse Lisa Kamen iTunes RSS
>
Mon enfant copie, que faire ? Racontez-lui le culte du cargo Crédit Image : Pixabay | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Lisa Kamen
Lisa Kamen

Manque de préparation, manque de confiance en soi, besoin de se rassurer, mauvaise habitude... Il m’est arrivé plus d’une fois de surprendre des enfants en flagrant délit de "vérification", parfois avec le consentement du copié. Outre les sanctions que j’applique et qui sont, je l’espère, proportionnées à l’infraction, je prends souvent le temps de leur parler du culte du cargo.

Si l’imitation est naturelle à l’homme et lui permet d’apprendre vite et bien, elle n’est pas toujours justifiée ni efficace. L'histoire que je vais vous raconter se passe au début du 20e siècle, au moment où les Occidentaux colonisent la Mélanésie, dans l’Océan Pacifique : les îles Fidji, les îles Salomon, la Papouasie… Les habitants de ces îles voient alors arriver des blancs. Curieux, ils les observent. Ils remarquent assez rapidement que l’arrivée d’avions-cargos chargés de vivres, de nourriture, de produits en tous genres suit de près leurs communications dans des postes radio. Ils en déduisent, par une sorte de pensée magique, qu’il suffit de prier ce dieu radio pour que la nourriture tombe du ciel! Ils sont à mille lieues d’imaginer l’ensemble du système économique complexe qui permet ces livraisons : les usines, le travail, la logistique etc.

Ils se mettent alors à vénérer des objets que les blancs possèdent. Ils fabriquent aussi des postes radio en bois par exemple, et même des antennes. Ils parlent dans de faux micros pour demander des vivres et comme en parallèle les livraisons ne cessent pas tout de suite, ils sont encouragés dans leur mimétisme. Les anthropologues ont observé ça, l’ont décrit et aujourd’hui on parle de culte du cargo pour l’ensemble de ces rites d'imitation.

Extension à d'autres domaines

En informatique, lorsqu'un programmeur emprunte un bout de code par exemple, qu’il le 'copie-colle' sans le comprendre et espère qu’il fera la chose attendue dans un tout autre contexte, on dit qu’il est en plein culte du cargo.

On peut aussi l’évoquer dans le domaine de la politique pour désigner des investissements faits sans comprendre les processus culturels qui devraient les précéder, par exemple dans le cas de collectivités en difficultés économiques à la recherche d'attractivité. Investissements qui ne produisent pas le retour escompté évidemment…

À lire aussi
histoire
Quelle fausse rumeur coquine poursuit Cléopâtre depuis des siècles ?

Quant à moi, je raconte donc cette petite histoire à mes élèves qui copient afin de leur montrer que croire que la copie garantit la réussite ressort de la pensée magique. La leçon n’atteint pas toujours son but immédiatement mais j’ai la faiblesse de croire qu’elle progresse avec le temps et que les enfants comprennent qu’ils peuvent trouver leur propre voie vers la réussite.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élèves Actu Éducation nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants