1 min de lecture Religions

Metz : des "kits laïcité" pour les allergiques au 15 août

Une association pour la défense de la laïcité a distribué des kits avec des bouchons d'oreille pour dénoncer la présence d'élus à la traditionnelle célébration religieuse.

Des bateaux sont à quai au port de plaisance de Metz, le 06 juillet 2007.
Des bateaux sont à quai au port de plaisance de Metz, le 06 juillet 2007. Crédit : AFP PHOTO/JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Des militants pour la défense de la laïcité ont distribué vendredi 15 août à Metz, jour de la fête de l'Assomption de la Vierge Marie, des kits avec des bouchons d'oreille pour dénoncer la présence d'élus à la traditionnelle célébration religieuse qui se tient chaque année sur une place du centre-ville.

"Nous ne critiquons pas la cérémonie en soi, mais le fait que des élus y participent en tant que représentants politiques", a déclaré à l'AFP Vincent Morel, président de l'association "Les Profanes", devant une banderole appelant les élus à respecter la laïcité.

Plusieurs élus locaux, dont le maire de la ville, le socialiste Dominique Gros, ont coutume d'assister au premier rang à cette cérémonie présidée par l'évêque de Metz, Mgr Jean-Christophe Lagleize, devant une statue de la Vierge. "C'est une cérémonie patriotique", a expliqué Gros à l'AFP pour justifier sa présence. "Je suis là en souvenir des milliers de Messins déplacés par les nazis pour s'être rassemblés ici le 15 août 1940", a-t-il souligné.

1940

Ce jour-là, dans les premiers mois de l'annexion nazie de l'Alsace-Moselle, de nombreux Messins avaient bravé l'interdiction de réunion décrétée par l'occupant et prié devant la statue de la Vierge tout en revendiquant leur attachement à la France. Beaucoup d'entre eux ont par la suite été forcés de quitter la région. Mais pour le président des Profanes "il ne s'agit absolument pas d'une cérémonie patriotique" car l'histoire du 15 août 1940 "n'y est jamais évoquée".

À lire aussi
L'invité de RTL Soir du 19 novembre 2019 port du voile
Port du voile : Christian Estrosi veut réserver les signes ostentatoires aux religieux

Créée il y a un an, cette association, dont l'importance numérique est inconnue, milite par ailleurs pour la suppression du Concordat, qui permet que l'Etat organise et finance les cultes catholique, luthérien, réformé et israélite en Alsace-Moselle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Metz
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants