1 min de lecture Coronavirus

Martinique : le préfet retire une illustration de la distanciation sociale jugée raciste

Le préfet de Martinique, ancien conseiller d'Emmanuel Macron, a dû s'excuser après avoir diffusé une illustration qui a provoqué la colère de députés La France insoumise.

L'illustration a été qualifiée de "honte" par Jean-Luc Mélenchon
L'illustration a été qualifiée de "honte" par Jean-Luc Mélenchon Crédit : Capture d'écran
IMG_0047
Nicolas Scheffer et AFP

"Un mètre ou cinq ananas." Le préfet de Martinique a dû s'excuser et retirer une illustration publiée la veille sur les réseaux sociaux de la préfecture. Elle devait illustrer la distanciation physique dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus. 

Jean-Luc Mélenchon a qualifié cette illustration de "honte". Stanislas Cazelles, ancien conseiller à l'Élysée sur les sujets ultra-marins et nouveau préfet de Martinique a demandé le retrait du dessin. 

"Nous présentons nos excuses si elle a pu heurter certains d'entre vous. L'unique objectif était de montrer l'importance de la distanciation face à l'épidémie", a plaidé le service communication du préfet sur le même réseau social.

On pouvait y voir deux personnages, un noir et un blanc distant de "cinq ananas" soit un mètre. En métropole, des élus de gauche se sont indignés. "Message honteux du préfet de la Martinique. En 2020, encore des images insultantes et racistes !", a critiqué l'eurodéputée écologiste Karima Delli, tandis que le député France insoumise Éric Coquerel fustigeait "racisme et colonialisme".

Cinq ananas, 6 cocos, 12 crabes

À lire aussi
Emmanuel Macron, le 1er décembre 2020 Coronavirus France
Coronavirus et ski : mesures réalisables ou coup de com' de la part de Macron ?

Au début du mois de mai, le ministère du tourisme de Polynésie avait lancé une campagne similaire pour sensibiliser aux consignes de distanciation, en préconisant un espace de "six cocos" entre deux personnes, tandis que le Conseil économique de Polynésie recommandait une distance de "douze tupa" (crabes, en tahitien).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Martinique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants