1 min de lecture Marseille

Marseille : les narco-bandits, la nouvelle figure dominante du crime organisé

REPLAY / INFO RTL - À Marseille, les caïds des cités marseillaises ont pris du gallon et comptent désormais dans la hiérarchie du crime organisé, comme le révèle un document du service de renseignement criminel.

RTL Petit Matin - Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Les narco-bandits ont désormais la mainmise sur le crime organisé à Marseille Crédit Image : AFP | Crédit Média : Georges Brenier | Durée : | Date : La page de l'émission
Georges Brenier et Julien Quelen

La ville de Marseille, tristement connue de l'actualité pour ses règlements de compte sanglants, fait face à une montée en puissance de la délinquance qui est désormais passée au stade supérieur. Ce nouveau visage de la voyoucratie marseillaise a même désormais un nom : le narco-banditisme

Le constat des enquêteurs du SIRASCO, le service de renseignement criminel de la PJ française, est aussi implacable qu'effrayant. Le premier enseignement de ce document, c'est que la drogue et le cannabis en particulier est bien selon ces policiers le dénominateur commun des règlements de compte, des braquages, du blanchiment d'argent, des enlèvements ou encore du trafic d'armes. Dans les cités marseillaises, le chiffre d'affaires des stupéfiants frôle chaque mois les 15 millions d'euros

Le deuxième enseignement, c'est que ces sommes délirantes ont radicalement modifié l'organigramme des voyous. De Montpellier à Toulon en passant par Nîmes, les vieilles figures du banditisme en pleine perte de vitesse et les caïds des cités, encore récemment ennemis jurés, travaillent parfois main dans la main. Mais le SIRASCO et les policiers de l’évêché à Marseille sont formels ; les anciens gamins des quartiers nord, intelligents, opportunistes et ultra violents, atteignent peu à peu les sommets de la hiérarchie du crime organisé.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marseille Banditisme Trafic routier
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants