2 min de lecture Marseille

"Marseille, le roman vrai", le livre qui dépeint une ville tourmentée par le pouvoir et le crime

REPLAY / INVITÉE RTL - La journaliste Marie-France Etchegoin, auteure de "Marseille, le roman vrai", a longuement enquêté sur la cité phocéenne.

Isabelle Choquet Fallait l'inviter Isabelle Choquet
>
"Marseille, le roman vrai", le livre qui dépeint une ville tourmentée par le pouvoir et le crime Crédit Image : Claude Paris/AP/SIPA | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

C'est un récit effarant sur le fonctionnement de la deuxième ville de France. Dans Marseille, le roman vrai (Stock), la journaliste Marie-France Etchegoin décrit l'envers du décor d'une métropole qui connaît des drames à intervalle régulier dans ses quartiers nord, avec des jeunes qui tombent sous les balles en bas des barres d'immeuble. "J'ai voulu aller plus loin que ce bruit de fond incessant sur des meurtres, ou de la corruption, et qui finit par être totalement banalisé", raconte l'auteure au micro de RTL.

Plus qu'un travail de "sociologue" ou une "dénonciation politique", c'est l'histoire des "gens qui font Marseille" et les "liens entre les quartiers sud de la bourgeoisie et les quartiers nord des cités" qui est racontée dans cet ouvrage. "Tout est incarné à travers des personnages, connus ou inconnus, qui existent tous. Toutes les scènes que je raconte, elles existent. Soit je les ai vues, soit ce sont des dialogues tirés d'écoutes policières. Ces dialogues sont parfois terrifiants, parfois désopilants", explique-t-elle.

Des "puissants" et des "petits" sur le même plan

Il apparaît donc que cette ville très particulière a laissé une partie des quartiers nord à la délinquance, une manière de la contenir pour qu'elle ne se diffuse pas au sud. Marie-France Etchegoin remarque d'ailleurs que le maire, Jean-Claude Gaudin, "n'a jamais visité une famille en deuil dans les quartiers nord". Pourtant, la journaliste constate que les deux côtés de la ville, dont l'un se distingue plutôt par ses fusillades et l'autre par la corruption, "se répondent" et ne font qu'un.

Dans le livre, figurent certains personnages clés comme Jean-Noël Guérini, l'ancien président du conseil général, son frère Alexandre qui a la mainmise sur le ramassage des ordures de la ville, Paul Leccia qui n'est autre que le président de l'important Cercle des nageurs de Marseille, ou encore les parrains de la Castellane. Mais tous ces gens d'horizons radicalement différents se concentrent dans le même environnement. "Je mets au même niveau des puissants et des petits. [...] C'est un système qui perdure et finit par tourner en boucle. Marseille, c'est plusieurs cercles qui s'interpénètrent. On a l'impression que c'est une tragédie qui se répète en permanence", estime Marie-France Etchegoin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marseille Bouches-du-rhône PACA
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants